Interview d'Alexandre Delavaux, photographe de paysages auteur du blog AleXBooK

Photographe parisien passionné et touche à tout, Alexandre Delavaux alias SuShY** est également un des modérateurs du forum photo Pose partage. Il expose cette année au festival Pose partage, et y anime un atelier sur la photo HDR. Entretien complice avec son collègue Pose partageur Romain Jolivel (Meuble)…

Par

Sushy, tu es un membre actif de Pose partage depuis de nombreuses années, néanmoins peux-tu te présenter en quelques mots pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Je me prénomme Alex, j’ai 34 ans et je suis un mordu de la photographie. Je suis arrivé sur Pose partage en mai 2010.

Comment es-tu tombé dans la photo, qu’est-ce qui te plaît dans cette façon de produire des images ?

Je suis tombé dans la photo lors de mon voyage à Bali, j’avais à ce moment-là un compact expert Canon G10. Ramener des souvenirs de tout ce que mes yeux observent, j’adore ça.

Puis je ne suis pas doué en dessin alors c’est plus simple pour moi avec la photo. Aujourd’hui j’aime produire des images pour travailler mon imagination, partir me balader et observer la nature, les paysages, les gens.

Alexandre Delavaux SuShY**

Photographie © A. Delavaux (SuShY**)

Tu es modérateur sur Pose partage, tu participes activement aux échanges du forum et aux sorties entre membres, tu t’investis dans l’organisation du festival… Que représente Pose partage pour toi ?

Pose Partage représente pour moi un lieu d’échange entre passionnés de photographie sans faire le concours à celui qui a la plus le gros objectif !Une ambiance qui ne se trouve que sur Pose Partage, des échanges constructifs, toujours quelqu’un pour dépanner ou filer un coup de main.

J’adore ces instants de partages et de bonne humeur, encore plus lors des sorties organisées via le forum, c’est à coup sûr le moyen de passer de très bons moments !

J’y ai trouvé mes premiers conseils qui m’ont permis de progresser rapidement dans cette discipline, c’est d’ailleurs avec les conseils avisés des membres du forum que j’ai acheté mon premier réflex en 2010.

Pour moi participer activement au forum, aux sorties et aux festivals, c’est avant toute chose pour remercier l’administrateur de rendre possible tout ça et ensuite, car j’aime discuter photographie et j’apprécie beaucoup cette petite famille !

Tu nous montres sur le forum des photos de paysages, des portraits, de l’architecture. As-tu un domaine de prédilection, ou tu aimes bien tester différentes pratiques ?

C’est une question très intéressante, tu as oublié la macro et le studio au passage ;-) !

Non, je n’ai pas de domaine de prédilection, je suis de nature touche à tout. J’aime mélanger les styles, changer de sujet quand bon me semble, il y a tellement à faire que je ne peux pas rester figé sur un thème, un style. J’aime la polyvalence et la diversité !

Je suis pressé de retrouver tous mes amis du forum, les exposants, les visiteurs, le staff et surtout cette ambiance de dingue !

Tu vas exposer cette année au festival. Il me semble que c’est la première fois que tu présentes ainsi ton travail. Comment imagines-tu cette expérience, tu as hâte d’y être ?

Oui tu as raison, c’est bien la première fois que je vais exposer mes photos à un public sans le faire par Internet. C’est un vrai challenge pour moi, je doute en permanence de mon travail. Et oui, j’ai trop hâte d’y être, mettre mes photos sur les panneaux et admirer mon travail avec du recul, un autre regard que le mien ou celui de mes proches, je suis pressé mais aussi stressé par cette exposition, j’espère que tout se passera bien. Ensuite je suis trop pressé de retrouver tous mes amis du forum, les exposants, les visiteurs, le staff et surtout cette ambiance de dingue !

Le thème de ton expo est « Le paysage sous toutes ses formes », on pourra ainsi admirer une grande variété de traitements : des paysages de jour et de nuit, des poses longues, du HDR, de la couleur, du noir et blanc. Comment choisis-tu quel traitement appliquer à chaque paysage ?

Souvent je choisis le traitement une fois devant mon écran en fonction de la scène mais je fais un gros travail sur moi pour me permettre de mener cette réflexion au moment de la prise de vue.

Après, des photos de paysages en plein soleil, en milieu de journée c’est juste compliqué pour obtenir des belles couleurs, avec un H.D.R. on arrive à modéliser son image pour confondre plusieurs expositions et arriver à une photo plus jolie, plus agréable et mieux aboutie.

Pour les poses longues j’aime beaucoup appliquer un noir et blanc qui renforce les ciels avec de bons nuages.

Jusqu’à très récemment, tu habitais en région parisienne, pour l’architecture il y a de quoi trouver des sujets… mais côté nature, comment ramènes-tu des photos de paysage ? Tu pars à la chasse aux panoramas dans des contrées lointaines ?

En effet, nous avons fait le choix avec ma femme de partir vivre à la campagne, petite campagne car tout est quand même à proximité. C’est avant tout pour le cadre de vie, une maison, un jardin et la tranquillité. Toutefois il y a de jolis coins nature en région parisienne.

Pour les photos de paysages, elles viennent très souvent des sorties organisées avec le forum, vous pourrez d’ailleurs admirer une sélection de clichés faits à Ouessant en octobre 2014 lors d’une sortie organisée par Pacific.

Après, dans les paysages, Paris offre de bons compromis.

Au festival, tu vas également animer un atelier sur le HDR. Comment utilises-tu ce traitement : dans des cas d’exposition difficiles pour rattraper des zones trop sombres ou trop lumineuses, ou bien juste pour le rendu visuel si particulier qu’il procure ?

J’ai un peu répondu à cette question un peu plus haut, mais oui je me sers du H.D.R. dans les moments difficiles pour réaliser certaines photos mais également pour ce rendu si particulier que j’applique souvent de façon très modéré pour ne pas rendre irréaliste une scène ou tomber dans l’excès. Le HDR fonctionne très bien en exploration urbaine (URBEX) et en architecture urbaine.

Est-ce que tu as des projets photographiques en préparation dont tu peux nous parler ?

Oui j’ai plusieurs projets en ce moment, un reportage Makup pour la création d’un book pour une MUA [make-up artist], une chasse aux orages avec Xavier Delorme, et beaucoup d’idées sur le thème de la nature morte mais je n’en dirais pas plus pour l’instant.

Enfin, si les poules avaient des dents, penses-tu qu’elles seraient au sommet de l’évolution, et pourquoi ?

Alors c’est une question très intéressante qui mérite que je prenne le temps d’y répondre.

Mais pour bien comprendre le sens de cette interrogation, il me semble judicieux de définir le « sommet de l’évolution », est-ce devenir le plus puissant ? Être le plus riche ? Devenir la personne la plus connue ? Avoir du pouvoir ?

Je ne sais pas si elles seraient au sommet de l’évolution mais en ce qui me concerne, je souhaite rester la personne que je suis, continuer de photographier pour le plaisir et surtout continuer de tisser des liens avec les membres de Pose Partage, d’ailleurs tu viens quand manger à la maison un barbecue Romain ?


Propos recueillis par Romain Jolivel (Meuble)

Contacter l'artiste

Pour contacter Alexandre Delavaux :