Pages sur la thématique « profondeur de champ »

Discussions sur la thématique « profondeur de champ »

Voisinage sémantique

Profondeur de champ

La profondeur de champ caractérise la zone de netteté s'étendant à l'avant et à l'arrière du sujet photographié, sur lequel est opérée la mise au point.

Un peu plus loin avec la profondeur de champ

PDC réglage de 'APN

Les deux grands principes de la photo sont :

  • le temps d'exposition ;
  • l'ouverture du diaphragme.

La profondeur de champ (PDC) est directement liée à cette ouverture (ou fermeture) : elle permet de jouer sur les effets de flou ou de netteté sur une photo. La mise en valeur ne sera pas la même...

Ce paramètre peut se régler en mode M (manuel), ou en mode A (A comme Aperture en anglais) ou encore Av selon les marques.... En mode M, vous êtes maître de l'ouverture et du temps d'exposition. En mode A ou Av, vous choisissez l'ouverture, et l'appareil choisi le temps d'exposition correct selon votre choix et les conditions de lumière.

Un exemple : grande PDC

Profondeur de champ

Sur cette photo de la plante, on peut voir que tous les plans sont nets (la plante elle même, ainsi que le papier derrière). Pour obtenir cet effet de netteté, il faut avoir une grande profondeur de champ. On l'obtient en choisissant une faible ouverture du diaphragme.

Là où est le piège, c'est que cette ouverture est exprimée en fraction type F 1/x, mais que l'appareil n'affiche que Fx! Certains auront déjà compris que plus le x est grand, plus le diaphragme est fermé... Petite gymnastique à intégrer !

Réduire la zone de netteté

Sur cette nouvelle photo, la zone de netteté est bien plus réduite... Le sujet (la plante) est net, mais l'arrière plan est devenu totalement flou...

Zone de netteté réduite : régler l'appareil

À l'inverse de la photo précédente, il faut donc réduire la profondeur de champ, en prenant une grande ouverture (et donc un x plus petit!). Le résultat est que sur ce type de photo, le sujet principal est mis en valeur, et que les autres plans ne viennent pas gêner la lecture de l'image.

Attention cependant : en choisissant une petite profondeur de champ, la mise au point doit impérativement être très soignée au risque de perdre dans le flou son sujet principal !

DoF : depth of focus

Un autre paramètre intervient dans la profondeur de champ : c'est la focale de l'objectif. Un téléobjectif ou un objectif pour la macro photographie créent une plus petite zone de netteté, même si le sujet principal occupe la même place dans le viseur ou l'écran de l'appareil. Ceci est dû au fait que ce type d'objectif modifie la perspective de l'image, et par un effet d'optique, réduit la profondeur de champ.

Il faut également avoir à l'esprit que plus le sujet est éloigné du fond, plus le flou sera important.

En règle générale, on conseille une grande profondeur de champ pour photographier un paysage, un monument, un groupe de personnes... La profondeur de champ plus réduite s'accorde bien à un portrait, à la macro-photo... Mais rien n'empêche de bousculer les règles! Isoler une personne au sein de la foule, photographier un animal en gardant la végétation alentour...

Ou privilégier le fond papier par rapport à la plante !

Net ou flou ?

À retenir...

  • Petite profondeur de champ = petit x
  • Grande profondeur de champ = grand x
  • Mise au point sur le sujet principal de l'image, puis recomposer l'image pour déclencher
  • Dans des conditions de lumière identique, plus le diaphragme est fermé, plus le temps d'exposition / de pose est long...

À vos boitiers !