Photographier une cascade

Qui n'a pas rêvé devant la fraîcheur douce et limpide d'une belle photo de cascade ? Les filés élégants que produit l'eau coulant sur une roche sont toujours fascinants, et très photogéniques… Voyons comment photographier une cascade.

Chutes d'eau, cascades, cascatelles : comment les prendre en photo ?

Les cascades sont un exercice très intéressant pour le photographe. En général, pour bien photographier une cascade, l'idée consiste à essayer d'obtenir un joli effet de filé sur l'eau, qui dégage une impression de douceur et de calme. C'est en fait un peu le même principe que pour les photos de nuit (poses longues), avec un seul problème : ce n'est pas la nuit (les rusés tenteront les cascades de nuit, ce qui n'est pas non plus une mauvaise idée…).

Photo d'une cascade

Photo de cascade : la cascade d'Ardent dans les Alpes, photo © Pascal Lando

Quelques astuces pour photographier une cascade

  • Nous venons de le voir, le but est ici de faire une pose suffisamment longue pour obtenir un effet de filé. La lumière étant généralement assez forte, nous risquons donc, avec cette pose longue, de disposer de trop de lumière. Résultat : une photo toute blanche. Réglez donc le nombre ISO au minimum (100 voire 50), et choisissez une vitesse raisonnable : de 1 à 10 secondes (selon les conditions de lumière).
  • Pour éviter que trop de lumière n'entre dans l'appareil, plusieurs solutions s'offrent à vous : placez un filtre gris devant l'objectif (la meilleure) ou un filtre polarisant (non prévu pour ça, mais ça fonctionne plutôt bien) ou, à défaut, le verre de vos lunettes de soleil. Vous pouvez cumuler ces astuces si cela ne suffit pas (ex. : cascade en plein soleil…).
  • Bien entendu, munissez vous d'un trépied, ou posez votre appareil sur un support stable.