Comment calculer la distance hyperfocale (page 2)

Comment calculer la distance hyperfocale est un fil de discussion ouvert le 9 janvier 2012 à 16h59 par pacific, dans la rubrique Vos trucs et astuces du forum photo Pose partage. Dernier message par oldu77 il y a 2 mois, 1 semaine.

MGI de Val-de-Marne, France
MGI - Le 11/09/2016 (modifié il y a 2 années, 9 mois)

Mouais, cette histoire d'hyperfocale m'a toujours défrisé et on se posait beaucoup moins de questions avec les vieux objectifs fixes, à course de réglage plus longue, bague plus précise et, encore une fois, en voyant clairement ce qu'on vise Pense
Plutôt que de sortir ma règle à calcul et, comme au lycée, me lancer dans la trigonométrie,   je préférai regarder la cellule que je gardais toujours autour du cou !
C'est curieux comme le numérique, pourtant simple, arrive à compliquer la vie à certains photographes amateurs Clin oeil

Niala de Santiago, Chili
Niala - Le 11/09/2016 (modifié il y a 2 années, 9 mois)
"MGI" a dit :

Mouais, cette histoire d'hyperfocale m'a toujours défrisé et on se posait beaucoup moins de questions avec les vieux objectifs fixes, à course de réglage plus longue, bague plus précise et, encore une fois, en voyant clairement ce qu'on vise Pense
Plutôt que de sortir ma règle à calcul et, comme au lycée, me lancer dans la trigonométrie,   je préférai regarder la cellule que je gardais toujours autour du cou !
C'est curieux comme le numérique, pourtant simple, arrive à compliquer la vie à certains photographes amateurs Clin oeil

Je pense que plusieurs facteurs ont conduit les fabriquants à faire disparaitre ce marquage de leurs objectifs à focale fixe :
- Arrivée de l'auto focus bien que le mode manuel soit toujours possible. Même du temps de l'argentique ça a commencé à disparaitre sur certains AF pour reflex.
- Petit capteur qui donnent des profondeurs champs importantes. Les full frame sont arrivés bien plus tard et sont encore de nos jours rarissimes => on se pose moins la question.
- Certains appareils affichent une estimation de la profondeur de champs dans leur viseur ou sur l'écran (comme sur mon ex Fuji X100).

oldu77
oldu77 - Le 20/04/2019

Merci pour ce super tuto… et pour ce tableau très utile.
En effet c'est vraiment dommage de ne pas avoir les indications de profondeur de champs sur les objectifs récents. C'était bien pratique

En plus la bague de mise au point tourne tout seule. Je crois que je vais mettre un scotch sur 0, 7m, quand j'utilise le 14-24 à f11 en 14mm ! Comme ça je serais tranquille… cela evite les mauvaises surprises (zut, la bague a tourné !)

Auriez vous le fichier excel ?

oldu77
oldu77 - Le 20/04/2019 (modifié il y a 2 mois, 1 semaine)

Mon message précédant était en réponse à ça (en bas)…
Si quelqu'un a le fichier excel, cela m'amuserait, sinon je peux le faire…

pacific a dit :

Bonjour à tous,

Voici qq chose qui va peut-être aider, ceux qui comme moi, aime la photo de paysage.
Nous sommes souvent confronté au problème de netteté, dans le cas de la photo de paysage nous voulons généralement avoir l’étendue de netteté la plus grande possible.
Généralement que faisons-nous ? Nous fermons  l’ouverture et nous faisons la mise au point sur l’infini.
Il y a une autre technique qui permet d’étendre la plage de netteté, je veux parler de l’hyperfocale.
Je vais d’abord tenter de définir ce qu’est l’hyperfocale, et là je m’en remets à Wikipédia :

L’hyperfocale ou distance hyperfocale, est la distance minimum pour laquelle les sujets seront perçus comme nets quand on règle la bague de mise au point sur l’infini. Il s'agit de la netteté de mise au point en excluant tout problème de mouvement.
Ce qui peut s'exprimer de deux façons :
L’hyperfocale est la distance minimum à partir de laquelle le sujet est net, si on fait la mise au point sur l’infini.
La distance de mise au point faite sur l'hyperfocale, permet d'obtenir une image nette de l'infini à la moitié de cette distance.

Le but étant de faire la mise au point sur la distance hyperfocale, ce qui va nous permettre d’étendre cette fameuse plage de netteté. Le fait de faire sa mise au point sur la distance hyperfocale nous permet d’avoir le premier plan net à une distance égale à la moitié de celle-ci (j’espère être clair, sinon n’hésitez pas).
L’hyperfocale n’est pas très compliqué à calculer, le seul problème étant que n’avons pas toujours une calculette sous la main.

La formule est la suivante :
H = (Focale * Focale)  /  (Indice d’ouverture * cercle de confusion / 1000)= X en mètres
Le cercle de confusion varie suivant les APN, soit APS-C ou full frame, de manière générale le CdC pour un APS-C est de 0.019 ou 0.020 (suivant Canon ou Nikon) et de 0.030 pour un full frame (il est possible de trouver le CdC exact de son APN sur Google).

Voici le premier tableau (pour Full frame)
http://www.posepartagemedia.com/images/ctrb/tableauFFw9.jpg

Et voici celui pour les capteurs APS-C
http://www.posepartagemedia.com/images/ctrb/tableauapscw9.jpg

Ces tableaux ont été fait avec Excel, vous comprendrez également que l’hyperfocale à une focale de 150mm et une ouverture de 2.8 ne présente aucun intérêt… Mais voilà les valeurs sont là et ça ne devrait pas être très grave.
A cela vous remarquerez également que votre objectif ne présente pas les graduations aussi précises, le but étant de s’en rapprocher le plus.
Je vous ai parlé de l’intérêt de l’hyperfocale pour la photo de paysage, nous pouvons aussi lui trouver un intérêt dans le cas de la photo de reportage où nous pourrions alors nous concentrer sur le cadrage et avoir des photos nettes.

Pour terminer, je vous propose un exemple concret :
A une focale de 25mm
Nous choisissons une ouverture à f8
Et nous utilisons un APN full frame (c ;à.d. un CdC de 0.030)

Le tableau nous donne la valeur de 2.6m
Ce qui veut dire qu'en faisant la mise au point sur 2.6 la plage de netteté sera de 1.3 mètre.
Bien entendu (suivant les valeurs) il ne sera possible d’aller au-delà de la valeur minimum de mise au point de votre objectif (dommage d’ailleurs Sourire). Donc n’oubliez pas que cette distance est également déterminée par les caractéristiques de cellui-ci.

Me reste à vous souhaiter de belles photos.

PS : Si vous voulez ce tableau en fichier excel n'hésitez pas. Faite comme moi, vous le plastifiez et vous le laissez dans votre sac je crois qu'il vous rendra service.

oldu77
oldu77 - Le 20/04/2019 (modifié il y a 2 mois, 1 semaine)

Mon message précédant était en réponse à ça (en bas)…
Si quelqu'un a le fichier excel, cela m'amuserait, sinon je peux le faire…

pacific a dit :

Bonjour à tous,

Voici qq chose qui va peut-être aider, ceux qui comme moi, aime la photo de paysage.
Nous sommes souvent confronté au problème de netteté, dans le cas de la photo de paysage nous voulons généralement avoir l’étendue de netteté la plus grande possible.
Généralement que faisons-nous ? Nous fermons  l’ouverture et nous faisons la mise au point sur l’infini.
Il y a une autre technique qui permet d’étendre la plage de netteté, je veux parler de l’hyperfocale.
Je vais d’abord tenter de définir ce qu’est l’hyperfocale, et là je m’en remets à Wikipédia :

L’hyperfocale ou distance hyperfocale, est la distance minimum pour laquelle les sujets seront perçus comme nets quand on règle la bague de mise au point sur l’infini. Il s'agit de la netteté de mise au point en excluant tout problème de mouvement.
Ce qui peut s'exprimer de deux façons :
L’hyperfocale est la distance minimum à partir de laquelle le sujet est net, si on fait la mise au point sur l’infini.
La distance de mise au point faite sur l'hyperfocale, permet d'obtenir une image nette de l'infini à la moitié de cette distance.

Le but étant de faire la mise au point sur la distance hyperfocale, ce qui va nous permettre d’étendre cette fameuse plage de netteté. Le fait de faire sa mise au point sur la distance hyperfocale nous permet d’avoir le premier plan net à une distance égale à la moitié de celle-ci (j’espère être clair, sinon n’hésitez pas).
L’hyperfocale n’est pas très compliqué à calculer, le seul problème étant que n’avons pas toujours une calculette sous la main.

La formule est la suivante :
H = (Focale * Focale)  /  (Indice d’ouverture * cercle de confusion / 1000)= X en mètres
Le cercle de confusion varie suivant les APN, soit APS-C ou full frame, de manière générale le CdC pour un APS-C est de 0.019 ou 0.020 (suivant Canon ou Nikon) et de 0.030 pour un full frame (il est possible de trouver le CdC exact de son APN sur Google).

Voici le premier tableau (pour Full frame)
http://www.posepartagemedia.com/images/ctrb/tableauFFw9.jpg

Et voici celui pour les capteurs APS-C
http://www.posepartagemedia.com/images/ctrb/tableauapscw9.jpg

Ces tableaux ont été fait avec Excel, vous comprendrez également que l’hyperfocale à une focale de 150mm et une ouverture de 2.8 ne présente aucun intérêt… Mais voilà les valeurs sont là et ça ne devrait pas être très grave.
A cela vous remarquerez également que votre objectif ne présente pas les graduations aussi précises, le but étant de s’en rapprocher le plus.
Je vous ai parlé de l’intérêt de l’hyperfocale pour la photo de paysage, nous pouvons aussi lui trouver un intérêt dans le cas de la photo de reportage où nous pourrions alors nous concentrer sur le cadrage et avoir des photos nettes.

Pour terminer, je vous propose un exemple concret :
A une focale de 25mm
Nous choisissons une ouverture à f8
Et nous utilisons un APN full frame (c ;à.d. un CdC de 0.030)

Le tableau nous donne la valeur de 2.6m
Ce qui veut dire qu'en faisant la mise au point sur 2.6 la plage de netteté sera de 1.3 mètre.
Bien entendu (suivant les valeurs) il ne sera possible d’aller au-delà de la valeur minimum de mise au point de votre objectif (dommage d’ailleurs Sourire). Donc n’oubliez pas que cette distance est également déterminée par les caractéristiques de cellui-ci.

Me reste à vous souhaiter de belles photos.

PS : Si vous voulez ce tableau en fichier excel n'hésitez pas. Faite comme moi, vous le plastifiez et vous le laissez dans votre sac je crois qu'il vous rendra service.

Participer à cette discussion