À quoi bon apprendre la photographie en 2010 ?

À quoi bon apprendre la photographie en 2010 ? est un fil de discussion ouvert le 4 février 2010 à 13h12 par jp80, dans la rubrique La photographie du forum photo Pose partage. Dernier message par cocagne il y a 6 années, 1 mois.

jp80 de Albert, France, modérateur
jp80 – administrateur - Le 04/02/2010 (modifié il y a 10 années, 11 mois)

Les progrès techniques époustouflants en matière de d'appareils photo et d'accessoires qui ont eu lieu ces dernières années facilitent énormément le travail du photographe, amateur ou professionnel.

Aujourd'hui, tout le monde peut faire de belles photos avec un minimum de connaissance. Et demain ? Y'aura-t-il encore des photographes ? Est-ce que les APN seront suffisamment évolués pour prendre une photo parfaite de manière automatique ?

Si c'est le cas, à quoi bon apprendre la photographie à notre époque ? Qu'en pensez-vous ?

EloahnKAE de Chaumont, Champagne-Ardenne, France, modérateur
EloahnKAE – modérateur - Le 04/02/2010

Très bonne question, en effet, Il y a plusieurs façons d'approcher le problème. Je vais commencer par un petit parallèle, jadis il ya fort fort longtemps, l'écriture se faisait sur une plaque de marbre avec un marteau et un burin. Ensuite est venu le temps du papier et du crayon, plus tard la presse, vient ensuite la machine à écrire, et aujourd'hui l'ordinateur.

Pour autant, et malgré le niveau de performance des ordinateurs, ceux si sont encore et toujours incapable de la moindre créativité, et donc d'art. Le métier d'écrivain n'est en rien menacé, tout juste est il simplifié pour peu que l'écrivain se soit un minimum investit dans l'apprentissage de l'utilisation de son outil de travail.

Pour la photo c'est pareil. il faut bien se dire, que la puissance de calcul d'un appareil photo n'égalera jamais celle d'un pc, sauf au niveau du traitement de l'image (elle ne sait faire que ça). Jamais (en tout cas pas dans un avenir proche), une puce électronique ne saura juger de la beauté d'une vue. combien même parlerait on d'IA, que celle ci ne serait jamais assez évoluée et serait bornée par des règles, puisque somme toute l'IA n'est qu'un pré-conditionnement de réponse à un problème donné (des techniques sont en cours de développement pour introduire une marge de manoeuvre et un taux d'erreurs, mais elles ne sont pas encore suffisantes. Je pense par exemple aux systèmes à réseaux neuroniques).

Un autre aspect, est celui de la bêtise humaine qui fait que les gens croient que parce qu'ils ont un reflex avec un mode automatique, il vont faire de belles photos, et que parce que la cousine Gertrude à un gros appareil (c'est la taille de l'appareil qui compte) elle va pouvoir remplacer le photographe professionnel…

non, la photographie à encore de beau jours à vivre.

vil floodeur

pouic
pouic - Le 04/02/2010

Débat intéressant. J'ai pour ma part quelqu'un de ma famille qui était photographe et qui ne l'est plus, à cause du context actuel très défavorable pour ce métier. Et cela est lié à l'apparition du numérique (d'après ses dires, que je cautionne). Moi même, je ne suis pas une grande photographe, mais j'avoue qu'aujourd'hui je ne fais plus développer mes photos chez un photographe mais sur internet, j'ai un apparareil numerique qui me rend autonome etc. Même si je ne prétends pas être une photographe encore une fois. Donc je crois que le progrès technologique a vraiment une incidence sur cette discipline comme j'ai pu le lire dans l'article publié sur le site. par contre je suis d'accord avec toi EloahnKAE, c'est pas la machine qui fait toute la photo !

Reflex numérique CANON EOS 300d

echo31
echo31 - Le 04/02/2010

Salut JP

débat intéressant. même si le matériel fait tout les jours des progrès techniques, qui nous aident dans nos shoots, il n'en reste pas moins que la sensibilité et le coup d'oeil du photographe ne seront pas remplacé.
Les machines ne sont que des moyens, utilisons les a fond, servons nous en, mais c'est là que la technique du photographe intervient a fond, pour un flouté harmonieux, pour une belle macro,…Comprendre les reglages, aimer rechercher et composer un sujet est un tout.
Comme dit EloahnKAE, c'est pas la taille de l'appareil qui compte, mais uniquement la passion que l'on mets dedans.
Je ne suis photographe, à peine un débutant passionné et meme avec un reflex, je rate encore plein de photos, juste parce que je recherche pas toujours a utiliser tous les automatismes du boitier.
Rassurons nous, la photo a encore de beaux jours à vivre !

Ce que les yeux peuvent regarder n'est rien comparé à ce que le coeur peut éprouver. Antoine de Saint Exupéry

Karine de Cros, Auvergne, France, modérateur
Karine – modérateur - Le 05/02/2010

C'est sur que le métier de photographe existe toujours, mais on est souvent confrontés à des situations assez délicates. La photographie a une grande part (en tous cas je l'aborde comme ça) d'imagination, de rêverie, d'art même parfois. Et c'est ce petit plus, qui, en plus du matériel que peut avoir un photographe, fera que les photos auront ce petit quelque chose.
Une situation qui explique très bien la perte de considération du métier est la photographie de mariage. Combien de mariés sont prêts à payer un photographe professionnel décemment alors que 15 personnes autour d'eux peuvent faire les photos de leur mariage… mais voilà, ce sera jamais la même chose. Je parle pas de la compétence de l'oncle de la mariée de faire de belles photos, mais simplement que lorsque c'est un métier, on est là pour ça, on réfléchi à temps plein là dessus, tout le long de notre prestation et jusqu'à 6h du mat' s'il le faut… et on est pas là en temps qu'invité.
Voilà je voulais juste parler de ça parce que la photographie si on veut en faire son métier, on peut, mais ce qui est sur c'est que vu le contexte dont tout le monde parle ici on ne peut pas en vivre. A moins d'avoir un nom, mais quel chemin pour en arriver là ! Et en plus, c'est peut-être pas le but finalement.

Après, pour parler de la photo en elle-même, même si elle évolue, sa base sera toujours la photographie argentique. La photo ou l'on ne parle pas de pixels, ou tous les paramètres ont leur importance, et cela même avant la prise de vue. C'est de la création pure, de la chimie, le jeu avec la lumière, le développement, l'apparition de la photo dans le révélateur, le papier photosensible, la concentration maximale car on ne voit pas la photo après… rien n'égalera jamais cela même avec les meilleures technologies.
Je ne renie absolument pas les reflex numériques, mais dans la photo numérique je pense que le plaisir est dans l'image. Dans la photo argentique, et bien… c'est dans la photo tout simplement, au premier sens du terme.

Voilà, après le principal est bien sur d'avoir la passion, celle qui nous fait vibrer quand on prend des photos Sourire

www.lumieres-paysannes.fr/wordpress
http://www.agneaudesbruyeres.fr

zaia de Gentilly
zaia - Le 05/02/2010

salut
je prend la discutions un peu tard puisque j'ai l'impression que tout à été dit !
De plus je suis impressionnée par la facilité que vous avez à argumenter sur le sujet.
Peut être puis je rajouter que comme tout, l'évolution modifie la façon de faire sans tuer l'envie de faire. ça aide mais ça ne remplace pas la créativité ou l'envie de créer de faire mieux que l'autre etc…
Les photographe ne sont pas mort Sourire

Photographie mon amie, mon envie, jamais ne m'ennuie.
isa cham facebook

jp80 de Albert, France, modérateur
jp80 – administrateur - Le 08/02/2010
Karine a dit :

dans la photo numérique je pense que le plaisir est dans l'image. Dans la photo argentique, et bien… c'est dans la photo tout simplement, au premier sens du terme.

Bien dit ça ! Ça pourrait presque faire une entrée dans la rubriques citations sur la photographie !

Trêve de plaisanteries, je partage complètement ton point de vue, qui est apparemment aussi celui de pas mal d'autres membres de ce forum, et c'est bien ce que je souhaitais entendre en lançant cette discussion. On est entouré de passionnés de photo, et c'est plutôt bon signe…

Karine de Cros, Auvergne, France, modérateur
Karine – modérateur - Le 08/02/2010
jp80 a dit :

Bien dit ça ! Ça pourrait presque faire une entrée dans la rubriques citations sur la photographie !

Oh oh oh, bien sur ! Grand sourire

jp80 a dit :

On est entouré de passionnés de photo, et c'est plutôt bon signe…

Ça c'est clair, et rien que pour ça, on n'a plus à prouver l'utilité d'apprendre, d'être curieux, libérer son imagination dans la photo, même en 2010 !

www.lumieres-paysannes.fr/wordpress
http://www.agneaudesbruyeres.fr

ByConstellaire de Marly-la-Ville, modérateur
ByConstellaire – modérateur - Le 28/02/2010

Point de vue d'une débutante, peut être ?

Pour ma part, je vois la photographie comme quelque chose à fois de spontané, et de difficile… Effectivement, aujourd'hui, on peut même se photographier soit même en tendant le bras et en retournant l'appareil ! Mais pour toutes ces photos faites vite fait, combien on un réel intérêt ?

Combien d'entre vous ont subit la traditionnelle séance de visionnage des photos de vacances de votre vieil oncle ? A part les photos de Tatie près de la piscine, devant le monument, au restaurant, à la plage…

Ce qui importe, pour moi en tout cas, c'est de faire des photos qui présentent un intérêt : des photos artistiques, des photos souvenirs d'une émotion devant un paysage, des photos qui gardent la beauté d'un modèle, des photos d'instant précis…

La technique n'est certes pas indispensable… Tout le monde a fait des jolies photos, un peu par hasard ! Mais c'est une aide précieuse de se confronter à des techniques… Et c'est peut être plus facile de transmettre des émotions en appliquant des règles… Et ce n'est pas forcément grâce à des appareils surpuissants, blindés de modes tous plus automatiques que les autres…

Voilà mon point de vue…

"La passion est un moteur fondamental pour vivre et survivre…" MF

Ryki
Ryki - Le 28/02/2010

Bonsoir,

Encore une fois, ça m'apprendra d'arriver si tard sur le forum, j'ai commencé à parcourir quelques posts et finalement à vouloir livrer un avis en tout objectivité, je m'interrompt et vous livre mon sentiment sur ce sujet très bien amené. Mais bien sûr, j'y reviendrai ensuite Sourire.

La photographie comme beaucoup d'univers où prédomine la technologie, fût d'abord un metier à part entière, pour ne pas dire un artisanat. Aujourd'hui, l'évolution et l'accès aux hautes technologie sont telles, qu'effectivement quiconque peut prétendre faire de la photo. Oui mais, la photo, est également un art si l'on prend la peine de lire, de partager et d'échanger ce qui nous anime et nous réuni ici. L'art de mettre en scène, à partir d'une idée, une inspiration, une situation, une émotion. La technologie apporte à l'homme des outils pour lui faciliter la vie, mais ne remplacera en rien la créativité de chacun(e)s.

L'appareil photo, quelqu'en soit son niveau technologique, est un outil formidable pour immortaliser une tranche de vie. Ce qui distingue à mes yeux le photographe du commun des utilisateurs, est sa manière bien à lui de s'exprimer sur ce qui l'a motivé à appuyer sur le déclencheur. C'est ce qui me plait ici, et je suis ravi depuis peu de partager celà avec vous.

Je retrouve une ambiance aussi chaleureuse que du temps où je faisais de la plongée sous-marine. Les mêmes mots clés m'animent : explorer, découvrir, immortaliser, raconter, partager…

L'"humain" est trop présent dans la photographie pour que la technologie en vienne à bout.

"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rencontres"

Photographe inconnu

Message supprimé

Meuble, modérateur
Meuble – modérateur - Le 01/03/2010

À quoi bon apprendre la photo à notre époque ?

Hé bien je pense que la réponse est dans la question ! Aujourd'hui, malgré toutes les aides à la réalisation d'une photo, autant devant l'objectif avant d'appuyer sur le déclencheur, que derrière son PC pour les retoucher, on a encore besoin d'apprendre pour pouvoir faire des photos.

Pour moi, la photo est un moyen d'expression, un moyen de communication, un art qui sert à rendre grâce à la beauté du monde et à faire passer des sentiments. Alors oui, la technique moderne permet de faire des photos facilement et sans trop réfléchir. Mais c'est justement ça qui enlève l'âme d'une photo trop vite faite ! Le photographe artiste va réfléchir à sa photo avant d'appuyer sur le bouton, va essayer de composer l'image, de modifier ses réglages pour obtenir non pas une photo, mais la photo, celle que le premier quidam venu avec un téléphone portable ne pourra jamais obtenir.

Apprendre à faire des photos en 2010, c'est maîtriser la technique, apprivoiser l'appareil, mais aussi cultiver son oeil pour développer son esprit artistique, et pouvoir réussir à faire naître une émotion chez ceux qui regardent le cliché. La photo n'est pas une simple copie visuelle du paysage, c'est la captation du décor, de l'ambiance qui s'en dégage, de l'émotion qui en naît : la photo c'est saisir l'âme du sujet pour l'offrir en cadeau à ceux qui sont prêts à la recevoir.

Mes photos de concerts : http://photonographies.fr

ByConstellaire de Marly-la-Ville, modérateur
ByConstellaire – modérateur - Le 01/03/2010
Meuble a dit :

la photo c'est saisir l'âme du sujet pour l'offrir en cadeau à ceux qui sont prêts à la recevoir.

Alors ça, c'est super beau à lire ! Et je pense que toute la problématique de "pourquoi 'apprendre" la photographie se résout dans cette phrase !

"La passion est un moteur fondamental pour vivre et survivre…" MF

Tequila
Tequila - Le 04/03/2010

Moi je pense qu'on se fait "un monde" du changement en 2010. Certes la technologie à évolué, et cela permet aux novices de sortir des photos net plus facilement.

Le numérique a surement fait exploser la quantité des photos réalisées, mais certainement pas la qualité !

Il peut y avoir 50 APN qui mitraille sur un mariage, la qualité moyenne sera très médiocre. Ce sera long et fastidieux de récupérer les 50 cartes des 50 APN, de tout trier, pour avoir au final des photos guère mieux que les photos d'ados sur facebook ! Avec de la chance il y aura une 50enn d'exploitable moyenne un bon travail sur un logiciel de retouche. Seulement les retouches non plus c'est pas simple.

Non, décidément je suis persuadé que le métier de photographe n'est absolument pas dévalorisé par la technologie, bien au contraire, les amateurs à l'époque argentique étaient beaucoup plus intéressée pour apprendre les base de la photo.

Hier on apprenait la photo, car les appareils étaient simple, avec les réglages essentiels. Aujourd'hui on apprend les menu et les performances de son APN… Et la composition d'une image, la façon de jouer avec la lumière, tout cela n'est plus beaucoup considéré, hormis pour une toute petite minorité de passionné. Les temps changent, mais les photographes ont de beau jour devant eux.

cocagne de Montpellier
cocagne - Le 12/09/2016

Du temps a passé depuis ce bon débat.
http://www.posepartage.fr/blog/pourquoi-apprendre-photographie-2010.html
Aujourd'hui ou en êtes vous ?
Vous considérez vous comme suffisamment avertis des ficelles de la prise de vue et des pièges de l'expo ou bien comptez vous sur le savoir faire de votre appareil ?
Pensez vous qu'une bonne maîtrise de la " grammaire" photographique qu'est la technique de prise de vue vous permet de mieux vous exprimer au travers de vos photos ?

Je fais de la photo mais je me soigne.

PhotodechezPierre de 76 - Rouen
PhotodechezPierre - Le 27/09/2016 (modifié il y a 6 années, 2 mois)
"EloahnKAE" a dit :

Très bonne question, en effet, Il y a plusieurs façons d'approcher le problème. Je vais commencer par un petit parallèle, jadis il ya fort fort longtemps, l'écriture se faisait sur une plaque de marbre avec un marteau et un burin. Ensuite est venu le temps du papier et du crayon, plus tard la presse, vient ensuite la machine à écrire, et aujourd'hui l'ordinateur.

Pour autant, et malgré le niveau de performance des ordinateurs, ceux si sont encore et toujours incapable de la moindre créativité, et donc d'art. Le métier d'écrivain n'est en rien menacé, tout juste est il simplifié pour peu que l'écrivain se soit un minimum investit dans l'apprentissage de l'utilisation de son outil de travail.

Pour la photo c'est pareil. il faut bien se dire, que la puissance de calcul d'un appareil photo n'égalera jamais celle d'un pc, sauf au niveau du traitement de l'image (elle ne sait faire que ça). Jamais (en tout cas pas dans un avenir proche), une puce électronique ne saura juger de la beauté d'une vue. combien même parlerait on d'IA, que celle ci ne serait jamais assez évoluée et serait bornée par des règles, puisque somme toute l'IA n'est qu'un pré-conditionnement de réponse à un problème donné (des techniques sont en cours de développement pour introduire une marge de manoeuvre et un taux d'erreurs, mais elles ne sont pas encore suffisantes. Je pense par exemple aux systèmes à réseaux neuroniques).

Un autre aspect, est celui de la bêtise humaine qui fait que les gens croient que parce qu'ils ont un reflex avec un mode automatique, il vont faire de belles photos, et que parce que la cousine Gertrude à un gros appareil (c'est la taille de l'appareil qui compte) elle va pouvoir remplacer le photographe professionnel…

non, la photographie à encore de beau jours à vivre.

Je ne peux qu'être d'accord avec cela.

Surtout qu'en photographie, s'il y a effectivement eu des progrès techniques, il y a surtout eu un transfert de technique. Du labo (ou chambre noire) vers l'ordi. Ceux qui ont connu le labo savent très bien qu'il n'y a rien que fait PhotoShop qu'on ne peut pas faire en labo. En fait, PhotoShop a recréer en informatique ce que nous faisions en labo.

Une chose qui a changé mais sans changer le résultat final c'est le moment de l'utilisation des filtres. En argentique, il fallait les utiliser au moment de la prise de vue. En numérique, on les utilise après. Mais il y a un filtre qu'aucun logiciel a été capable de recréer : le polarisant, et on continue de l'utiliser sur l'objectif.

Donc, on ne fait pas le travail de la même façon aujourd'hui mais le travail reste quasiment le même. Et on voit très vite quelqu'un qui ne sait pas vraiment se servir de son appareil super perfectionné ou de PhotoShop.

Donc apprendre la photo est encore une nécessité si on veut faire de bonnes photos. Techniquement.

Car, pour ce qui est du coté graphique, ni les appareils ultra perfectionnés, ni l'ordi ne vont aider en aucun cas.

cocagne de Montpellier
cocagne - Le 22/10/2016 (modifié il y a 6 années, 1 mois)
"Meuble" a dit :

À quoi bon apprendre la photo à notre époque ?

Hé bien je pense que la réponse est dans la question ! Aujourd'hui, malgré toutes les aides à la réalisation d'une photo, autant devant l'objectif avant d'appuyer sur le déclencheur, que derrière son PC pour les retoucher, on a encore besoin d'apprendre pour pouvoir faire des photos.

Pour moi, la photo est un moyen d'expression, un moyen de communication, un art qui sert à rendre grâce à la beauté du monde et à faire passer des sentiments. Alors oui, la technique moderne permet de faire des photos facilement et sans trop réfléchir. Mais c'est justement ça qui enlève l'âme d'une photo trop vite faite ! Le photographe artiste va réfléchir à sa photo avant d'appuyer sur le bouton, va essayer de composer l'image, de modifier ses réglages pour obtenir non pas une photo, mais la photo, celle que le premier quidam venu avec un téléphone portable ne pourra jamais obtenir.

Apprendre à faire des photos en 2010, c'est maîtriser la technique, apprivoiser l'appareil, mais aussi cultiver son oeil pour développer son esprit artistique, et pouvoir réussir à faire naître une émotion chez ceux qui regardent le cliché. La photo n'est pas une simple copie visuelle du paysage, c'est la captation du décor, de l'ambiance qui s'en dégage, de l'émotion qui en naît : la photo c'est saisir l'âme du sujet pour l'offrir en cadeau à ceux qui sont prêts à la recevoir.

Finalement le temps passant et la technologie évoluant on peut même dire que si l'on laisse à l'appareil les contraintes technique on peut se concentrer, se consacrer exclusivement à l'acte photographique et celui ci se construit chaque jour sur une mise en cause permanente de son approche dans une paradoxale confiance en soi qui  n'est pas faite de certitudes

Je fais de la photo mais je me soigne.

Participer à cette discussion