Evolution des prix appareils photos

Evolution des prix appareils photos est un fil de discussion ouvert le 16 décembre 2016 à 12h07 par Niala, dans la rubrique Le troquet des Pose partageurs du forum photo Pose partage. Dernier message par Niala il y a 2 années, 7 mois.

Niala de Santiago, Chili
Niala - Le 16/12/2016 (modifié il y a 2 années, 7 mois)

On lit souvent que les appareils sont de plus en plus couteux (même chose pour les voitures, etc…). J'ai voulu vérifier sur du matériel que je connais bien :
- En 1982 le Nikon F3HP était au tarif de 5916 FRF, un FM 1718 FRF, un FM2 2400 FRF. Le SMIC brut à 3319 FRF. En EUR constant cela nous donne en base 2016 respectivement 2056 EUR, 597 EUR et 834 EUR
- En 2016 un F6 (il en reste encore des neufs) est à 1904 EUR et l'entrée de gamme numérique Nikon D3300 à moins de 500 EUR.

Finalement ça se tient, la concurrence est telle que les constructeurs proposent des prix plancher sur l'entrée de gamme et la gamme moyenne. C'est un peu moins vrai sur le haut de gamme, par exemple un D5 est à 5600 EUR mais ce boitier est difficilement comparable au F3HP de 1982 qui même avec le moteur optionnel MD (qui couté presque aussi cher que le boitier) se situe en dessous de ce prix.

Je crois que l'on a souvent une perception différente de la réalité, sur les produits manufacturés c'est sûr et ça se vérifie facilement, sur les services à voir.

MGI de Val-de-Marne, France
MGI - Le 16/12/2016

Quand j'ai voulu imiter les vrais photographes que je côtoyais en 1965, étant étudiant, je travaillais durant l'été de nuit, plutôt bien payé mais l'achat du Pentax Spotmatic avec son 55 1, 8 à 2 000 FF étui de cuir compris m'a ruiné Pleure
C'était quand même le double du prix de la moto BSA d'occasion + le permis tout neuf 2 ans plus tard !
Même les adultes que je connaissais gardaient leurs boitiers longtemps et n'achetaient pas un nouvel objectif chaque année.
Ce qui est triste pour celles et ceux de ma génération est qu'on ne peut même plus regarder les prix du matériel photo sur le catalogue de Manufrance durant les longs mois d'hiver Pfiou

Niala de Santiago, Chili
Niala - Le 16/12/2016 (modifié il y a 2 années, 7 mois)
"MGI" a dit :

Quand j'ai voulu imiter les vrais photographes que je côtoyais en 1965, étant étudiant, je travaillais durant l'été de nuit, plutôt bien payé mais l'achat du Pentax Spotmatic avec son 55 1, 8 à 2 000 FF étui de cuir compris m'a ruiné Pleure
C'était quand même le double du prix de la moto BSA d'occasion + le permis tout neuf 2 ans plus tard !
Même les adultes que je connaissais gardaient leurs boitiers longtemps et n'achetaient pas un nouvel objectif chaque année.
Ce qui est triste pour celles et ceux de ma génération est qu'on ne peut même plus regarder les prix du matériel photo sur le catalogue de Manufrance durant les longs mois d'hiver Pfiou

Tu nous parles du catalogue Manufrance, j'ai une larme à l'oeil…une vraie bible dont la dernière édition traînait toujours dans la maison familiale. Etant marseillais, la magasin vert (énorme, une institution) se trouvait au début de la rue de la République près du vieux port et occupait un pâté de maisons complet. Pour la photo ce n'était pas vraiment leur truc, à part les Zenit russes et des objectifs improbables comme les catadioptriques, russes aussi. Leur point fort étant les armes. Je me demande si je n'ai pas leurs derniers catalogues qui traînent à Marseille (j'ai un tas de vieux truc stockés à Marseille, par exemple les meilleurs Moto Revue des années 70 que j'ai conservés). Dans l'armée on avait toujours des MAS, donc St Etienne, mais je ne sais pas si cela a un rapport avec les armes de Manufrance.

Niala de Santiago, Chili
Niala - Le 16/12/2016 (modifié il y a 2 années, 7 mois)
"MGI" a dit :

Quand j'ai voulu imiter les vrais photographes que je côtoyais en 1965, étant étudiant,  

J’étais tout jeune, en primaire à Amédée Autran (Marseille- Bompard)

Participer à cette discussion