Mise au point de nuit, comment faire ?

Mise au point de nuit, comment faire ? est un fil de discussion ouvert le 25 novembre 2016 à 20h19 par benoit8972, dans la rubrique Questions techniques sur la prise de vue du forum photo Pose partage. Dernier message par cocagne il y a 2 années, 9 mois.

Sur le même thème, vous pouvez consulter Pose longue à Ténérife, Le phare du Minou, Filtre sur grand angle pour pose longue, ou encore Soucis pose longue filtre ND1000.

benoit8972 de Le Mans, France
benoit8972 - Le 25/11/2016

Bonjour,  
ma question est peut-être bête,  
mais lors de poses longues en pleine nuit comment faire la mise au point, j'ai lu que l'astuce consiste à faire la mise au point sur l'infinie sur la lune ou des étoiles, mais s'il fait vraiment tout
noir, comment faire ?
Car je précise que mon objo ne dispose pas du symbole de la map à l'infini.

Merci

cocagne de Montpellier
cocagne - Le 25/11/2016

L'infini c'est… l'infini ! En butée donc
Mais tu ne dis pas si tes sujets sont sur un plan assez éloigné pour etre confondu avec l'infini.
les règles de netteté sont les mêmes qu'en plein jour la pose longue permettant de "fermer" pour jouer avec l'hyperfocale.
une lampe torche qui n'eblouit pas est utille pour regler Tout ça.

Je fais de la photo mais je me soigne.

cocagne de Montpellier
cocagne - Le 27/11/2016 (modifié il y a 2 années, 9 mois)

Mecaniquement parlant c'est vrai mais ça revient au même. Dis moi ce qu'il y a après l'infini ? Si tu trouve autre chose ce sera le scoop du jour…

j'ai trouvé une excellente explication sur un autre forum de l'ami Silver-dot sur les raisons de cette caractéristique que je vais te citer
à remarquer que tous les objectifs possédant l'autofocus (la totalité des objectifs) possèdent cette caractéristique de la MAP pouvant dépasser le repère de l'infini, tout simplement pour satisfaire à une contrainte à la fois mécanique (pour éviter que le groupe avant de lentilles vienne heurter brutalement les butées de fin de course aux distances minimale de MAP et maximale à l'infini), et électrique afin de ménager aux deux extrémités de la course du bloc optique assurant la MAP une faible course permettant au boîtier de déterminer la direction de son mouvement une fois atteinte la limite maximale de son déplacement (le dépassement des limites de sa course provoquant le changement du sens de rotation de la motorisation AF en douceur, sans à-coup mécanique).

L'AF permet une MAP tout en souplesse et sans heurt sur la totalité de la plage de distances.

On avait coutume sur les anciens objectifs des boîtiers argentiques à MAP manuelle, de caler la bague de MAP à l'infini en fin de course (butée mécanique), ce qui permettait de se caler sur l'infini olus rapidement sans avoir à regarder la position exacte de la bague de MAP.

Je fais de la photo mais je me soigne.

Participer à cette discussion