J'aimerai avoir votre avis sur un "article" que j'écris

J'aimerai avoir votre avis sur un "article" que j'écris est un fil de discussion ouvert le 12 décembre 2018 à 23h26 par Redempt1on, dans la rubrique Vos questions et suggestions du forum photo Pose partage. Dernier message par antony_j il y a 9 mois.

Redempt1on
Redempt1on - Le 12/12/2018

Bonsoir, ou Bonjour, 

Je me présente, je m'appelle Ruddy et j'écris actuellement un article sur le futur des appareils photos qui équiperont nos smartphones en 2019. J'ai toujours été passionné par la technologie en général, mais la photographie n'a jamais vraiment retenue mon attention. J'ai commencé il y 3 heures à écrire mon article et j'aimerai avoir votre avis sur ce dernier. Je suis ouvert à la critique, alors n'hésitez pas. Je précise que l'article n'est pas encore fini et que j'ai encore plusieurs axes à aborder. 

P.S ( Si vous remarquez des fautes d’orthographe, n'hésitez pas à les mentionner ). Je vous remercie. 

Que peut-on attendre en photo pour les smartphones en 2019 ?

Depuis maintenant plus d'une décennie, les capteurs photo qu'embarquent les smartphones sont devenus un critère de vente non négligeable pour l'acheteur, et donc, par conséquent, un atout marketing de taille pour les constructeurs de smartphone. Et sur un marché devenu de plus en plus concurrentiel, la bataille est rude et les différents acteurs de ce marché si convoité se rendent coup pour coup dans cette guerre qui s'annonce sans merci. De l'explosion du nombre de pixel, à la promesse d'un logiciel de traitement photo qui nous ferait (presque) oublier nos reflex, en passant par la multiplication des modules à l'arrière de nos joujoux adorés, les constructeurs de smartphone ne manquent pas d'argument afin de faire flancher les plus néophytes tout en essayant de séduire les puristes. Mais que peut-on vraiment espérer pour ces futurs smartphones, ou devrait-on déjà dire "photophone", pour 2019 ? Les promesses seront-elles (enfin) tenues ?

Nos chers capteurs photos…

Aujourd'hui, il est du domaine de l'inconcevable pour un constructeur de smartphone de faire l'impasse sur l'appareil photo. Et pour cause : Selon le centre de recherche américain Pew Research Center, la qualité de l'appareil photo serait le 3ème critère le plus important pour plus d'un tiers des acheteurs après…  la fiabilité et la compatibilité 4G/LTE. Afin de donner un ordre d'idée de l'importance du capteur photo pour les utilisateurs ou encore les futurs acheteurs, la durée de vie de la batterie n'arrive qu'en 4ème position, là où la qualité de l'écran (définition, dimension,…)  doit se contenter de la 5ème position. Il s'agit donc d'un enjeu de taille pour les constructeurs, que de réussir à nous proposer des capteurs photos performants, accompagnés de leurs logiciels de traitement, entre autre, afin de faire pencher la balance en leur faveur. Et avec l'utilisation massive des réseaux sociaux, notamment sur smartphone, avoir non pas un, mais deux capteurs photos performants s'annoncent dorénavant comme une nécessité pour la plupart des utilisateurs. D'autant plus que, toujours selon le sondage du Pew Research Center, 92% des  utilisateurs feraient usage de leurs smartphones afin de prendre des photos… et 80% d'entre eux les partageraient sur les réseaux sociaux. Cherchant à tout prix à vendre le plus de smartphone possible, les constructeurs n'hésitent pas à placer la barre haute pour nos chers capteurs photos… En tout cas en apparence. Car si il n'aura échappé à personne que la qualité des clichés de nos smartphone à drastiquement évolué depuis 10 ans, il faut reconnaître que les différentes promesses faites aux utilisateurs n'ont pas toujours été tenues. Et pour cause : intégrer un ou plusieurs capteurs photos tout en voulant sauvegarder une finesse extrême et/ou un design sobre, se rapprochant de ce que fait la concurrence, ne s'annonce pas comme la plus simple des tâches. Bien au contraire. Petit retour dans le passé. En Septembre 2013, Nokia, alors dévasté par des ventes désastreuses (largement imputables aux colosses qu'étaient devenus Apple et Samsung) décide de céder sa division mobile à Microsoft, pour une durée de 3 ans. Une aubaine, ou presque, pour Microsoft qui souhaitent s'insérer sur ce marché dominé de la tête et des épaules par l'IOS d'Apple et l'Android de Google (largement représenté par Samsung).  Les smartphones sous l'OS maison de Microsoft, "Windows Phone", font alors surface. Outre le fait que Microsoft et Nokia essayent de se démarquer de la concurrence en proposant une expérience utilisateur totalement différente de ce qu'il se fait habituellement, ils prennent le pari de dévoiler le Nokia 1020, décrit comme le "photophone ultime". Outre son design fortement influencé par la taille gargantuesque de son capteur photo dorsal, le duo Microsoft-Nokia avait pris le risque de proposer un capteur photo surpuissant qui devait mettre à mal non seulement leurs concurrents directs c'est-à-dire sur le marché des smartphones, mais il était aussi  annoncé comme étant le prochain APN killer. Un trop plein d'ambition vous dîtes ? Ou bien une formidable vision du futur ? Reste que le capteur photo de 41 mégapixels  équipant le smartphone de la firme de Redmond s'est tout juste révélé être dans la moyenne, sinon meilleur mais de trop peu, et l'évolution étant tellement insignifiante au vu des ténors de l'époque (Galaxy S4, Iphone 5, HTC ONE…) qu'il était difficile de justifier l'achat d'un Nokia Lumia 1020 face à celui d'un Galaxy S4 par exemple, ce dernier s'étant d'ailleurs fait désigné comme étant le meilleur photophone de l'époque. Reste que Microsoft et Nokia ont prouvé deux choses avec le relatif échec de ce Nokia Lumia 1020. Premièrement, les chiffres ne font pas tout. En proposant un capteur dorsal de 41 mégapixels, Microsoft avait, pour son flagship de l'époque, misé sur le marketing afin d'assurer le succès de son smartphone. Malheureusement, le succès escompté  n'a pas vraiment pointé le bout de son nez pour Microsoft, et l'appareil photo de 41 mégapixels s'est finalement révélé plus être un argument marketing plutôt qu'une réelle raison pour le consommateur d'acheter le smartphone (malgré toutes ses qualités…). Deuxièmement, on peut se poser la question d'un tel "armement" pour ce type de smartphone. Loin de vouloir proposer une expérience similaire à celle d'un réel appareil photo numérique, Microsoft a voulu remplacer les appareils photos numériques par son smartphone. Une démarche bien maladroite en somme. Mais aujourd'hui, cela a t-il vraiment changé ? Les capteurs photos de nos smartphones sont-ils toujours des arguments marketings ou bien proposent-ils réellement les performances que l'on nous promet à chaque conférence ou salon, comme le MWC ?

Plus, toujours plus… d'innovation. Parfois trop.Le marché du smartphone est à l'image du Progrès. Il est en constante évolution. D'une année sur l'autre, les constructeurs se démènent et investissent toujours plus afin de proposer LE smartphone de l'année. Que ce soit sur le design, avec la récente apparition du notch sur une grande partie des smartphones milieu et haut de gamme, ou encore concernant l'écran, pour proposer des dalles plus fidèles, plus resplendissantes… Les fabricants n'hésitent pas et ne lésine en rien sur les moyens pour impressionner clients et concurrents. Et sans surprise, c'est le même son de cloche du côté de l'appareil photo qui équipe nos smartphones. Chaque année, leurs caractéristiques s'améliorent, le nombres de modules présent sur le même smartphone se multiplient, passant de deux à bientôt quatre modules photos… La guerre que à l'innovation que se mène les fabricants est rude de ce côté-ci aussi mais en tant que consommateurs, nous sommes en droit de nous poser la question suivante : Ces innovations vont-elles réellement changer ma manière de prendre des photos avec mon smartphone ?

antony_j de Theys, France
antony_j - Le 14/12/2018

Salut à toi. A qui est destiné cet article ? En ce qui concerne mon humble avis de photographe amateur, je dirais : pas à moi. C'est beaucoup trop technique / marketing / business, c'est je trouve à l'opposé du monde de la photographie qui est en ce qui me concerne loisir / détente / recherche de beaux cadrages et de jolies images.

Pour répondre à la question rhétorique de ton article : peut-on faire de jolies photos avec un smartphone ? La réponse est évidemment oui, et ce depuis pas mal d'années déjà. Pour une scène graphique bien éclairée, sans chercher à faire d'effet de bokeh, même un expert aura du mal à faire la différence entre un smartphone et un moyen format hors de prix sur un tirage petit format. Les smartphones pourront un jour égaler les reflex dans toutes les conditions ? La réponse est évidemment non, pour des raisons de contraintes physiques, on n'a pas la même taille de capteur.

Participer à cette discussion