Et si on nommait nos photographes préférés…… (page 3)

Et si on nommait nos photographes préférés…… est un fil de discussion ouvert le 24 décembre 2016 à 04h54 par Canonier-62, dans la rubrique Le troquet des Pose partageurs du forum photo Pose partage. Dernier message par cocagne il y a 5 années, 2 mois.

Sur le même thème, vous pouvez consulter Aidez moi à m'améliorer, The Lolorenzo presentation pour tous, Photographe de mode depuis 15 ans, ou encore Darktable. Développement d'un raw.

cocagne de Montpellier
cocagne - Le 23/03/2017 (modifié il y a 5 années, 8 mois)

Pas dans le vide ! Tu fais bien d'engueuler les  membres qui se contentent de publier leurs photos sans jamais oser nous dire comment ils vivent leur pratique, ce qu'elle leur apporte passé le petit instant d'ego gratouillé  ce qu'ils veulent apporter aux autres en évitant les poncifs à base de vocabulaire genre partage emotion etc… et ce qu'ils en attendent au fond. 

Je fais de la photo mais je me soigne.

Contrabajo
Contrabajo - Le 03/10/2017 (modifié il y a 5 années, 2 mois)

Beaucoup de choses à découvrir sur ce fil, merci à vous tous !

Je connais un peu quelques photographes mais parmi ceux qui m'ont impressionné je retiens surtout Sebastião Salgado et un photographe français pas énormément connu : Pierre Boucher, un photographe touche-à-tout un peu comme un Jawlensky en peinture.

J'accepte toutes retouches.

bjousse de Paris, France
bjousse - Le 03/10/2017 (modifié il y a 5 années, 2 mois)

Mon hit parade personnel, les photographes qui ont fait que je me suis intéressé à la photographie quand j'ai vu leurs ouievres

Doisneau, Clergue, Newton, Ansel Adams, Robert Capa, Depardon, Riboud et les grands de Time Life dont Lary Burrows, Feininger, John Zimmerman.
J'ai découvert tous ces gens dans les années 70, et plus tard, j'ai trouvé d'autres revues ou livres, mais ce sont ceux là qui comptent le plus pour moi en termes de découverte de la photo.

Les photographes sont une espèce un peu particulière.
Ils doivent se faire accepter, communiquer efficacement avec les gens aux alentours
et dans le même temps… passer inaperçu et pouvoir se concentrer pour saisir «l’instant décisif».

MGI de Val-de-Marne, France
MGI - Le 03/10/2017 (modifié il y a 5 années, 2 mois)

J'ai déjà expliqué que j'avais eût la chance de rencontrer des photographes célèbres, dont Robert Doisneau qui disait ceci dans un petit livre que j'ai trouvé par hasard :
"j'accumule des trucs la nuit, le matin je me lève et j'ai envie d'aller ramasser des choses"
Autrement dit, des photos comme celle ci qui me rappelle des souvenirs douloureux du petit gamin gaucher que j'étais qu'on forçait à écrire de la main droite :

J'étais moins beau que lui, surtout avec des binocles pas possible

J'étais moins beau que lui, surtout avec des binocles pas possible

APN : DSC-RX100Vitesse : 1/30Ouverture : ƒ/2.8Focale : 10.4 mm | L'auteur n'autorise pas les retouches pour cette photo.


Inutile de vouloir agrandir ces photos, on ne coupait pas les pixels en 48 comme aujourd'hui avec les maniaques friqués du toujours plus, à croire que sans capteur de 50 Mp et un objectif à 3 000 €, impossible de réussir une photo Rage

bjousse de Paris, France
bjousse - Le 03/10/2017
"MGI" a dit :

Oui, les livres photos coûtent cher, 35 € minimum, mais comme presque personne ici ne s'y intéresse, je parle dans le vide ?

Hélas oui, les livres coûtent cher, mais ce n'est pas la seule raison : j'ai fait le même constat en informatique : peu d'informaticiens ont des livres de référence (pas des cours ou des tutoriels) sur l'histoire de l'informatique ou de tel ou tel langage.

Changement de culture ? Mort de Gutemberg ?

Ou simplement civilisation de l'instant, du vite où le plaisir d'ouvrir un livre, acte à déguster, est presque une perte de temps ?

Les photographes sont une espèce un peu particulière.
Ils doivent se faire accepter, communiquer efficacement avec les gens aux alentours
et dans le même temps… passer inaperçu et pouvoir se concentrer pour saisir «l’instant décisif».

Niala de Santiago, Chili
Niala - Le 03/10/2017 (modifié il y a 5 années, 2 mois)

Les livres de photos ou sur les photographes sont nombreux, la qualité (sujets, textes, choix des photos, papier/impression) n'est pas toujours au rendez-vous et les prix sont souvent élevés. Je trouve ces livres plutôt dans les librairies d'expositions (vous savez, celles que l'on traverse à la fin des expositions) mais aussi quelques cadeaux bien attentionnés. J'en ai quelques uns que j'ai plaisir à relire de temps en temps. Nous sommes aujourd'hui dans un monde digital qui se focalise sur l'instant présent et qui laisse peu de place aux livres, c'est ainsi, mais j'ai quand même l'impression de n'avoir jamais autant vu de livres sur la photo et les photographes… bizarre.

Percevalfr de 14520 Port-en-Bessin-Huppain, France
Percevalfr - Le 03/10/2017 (modifié il y a 5 années, 2 mois)

Dommage que dès que les livres abordent un sujet tel que celui-ci, ils ne sortent pas en format poche…
J'ai qd même l'impression qu'on se fout un peu de nos poires.

J'accepte toutes retouches pour mes photos...

Niala de Santiago, Chili
Niala - Le 03/10/2017 (modifié il y a 5 années, 2 mois)

L'avantage d'internet c'est que l'on peut avoir accès à pas mal d'informations de qualité gratuitement. Sur Atget par exemple, précurseur de la photographie de rue (avec sa chambre encombrante !), un lien vers la BNF

http://expositions.bnf.fr/atget/index.htm

cocagne de Montpellier
cocagne - Le 05/10/2017

Pour moi les travaux de Atget comme sa vie sont l'archétype du photographe professionnel à travers les époques jusqu’à encore aujourd’hui, jusque dans l'évolution de son oeuvre apres sa disparition passant de documentation exceptionnelle à patrimoine culturel 

Je fais de la photo mais je me soigne.

Photographe inconnu

Message supprimé

Participer à cette discussion