Lumière et exposition photo (page 3)

Lumière et exposition photo est un fil de discussion ouvert le 6 janvier 2010 à 11h59 par jp80, dans la rubrique Questions techniques sur la prise de vue du forum photo Pose partage. Dernier message par Djali il y a 9 années, 4 mois.

Photographe inconnu

Message supprimé

solex de Miélan
solex - Le 19/07/2013 (modifié il y a 9 années, 4 mois)

Je vais tenter de te donner un début de réponse car la phase dans laquelle tu te trouves est tout à fait légitime. On a compris le rôle de chaque réglage mais on a du mal à savoir lequel changer et pourquoi.

"Djali" a dit :

Si j'ai bien compris, l'ouverture c'est le plus simple (le diaphragme s'ouvre, la lumière rentre. Très ouvert, grande profondeur de champ).

C'est presque ça, effectivement le diaph s'ouvre pour laisser passer la lumière mais pour la PdC c'est le contraire. Plus le diaph est ouvert et plus la PdC est petite. Un petit chiffre f/2.8 est une très grande ouverture. Un grand chiffre f/22 est une très petite ouverture. 

"Djali" a dit :

La vitesse d'obturation détermine la durée d'exposition du capteur et plus elle est longue, plus l'image sera claire (et ça a aussi un rôle dans le rendu du mouvement).

C'est encore presque ça, une image est plus claire si tu augmente la vitesse d'obturation mais ce n'est pas son rôle. Le temps d'obturation est un réglage qui laisse plus ou moins longtemps ouvert l'obturateur, certes, mais toujours par rapport à l'ouverture que tu aura choisi (par rapport aux conditions de lumière). Il se trouve qu'il joue aussi un rôle sur le rendu du mouvement. 

Mon conseil concernant les réglages sont de faire dans cet ordre :
- Choisir en premier l’ouverture. C’est l’ouverture qui déterminera le champ de profondeur. En effet, l'impact de ce réglage est très important sur l'esthétique des photos. 
Il faut savoir aussi que les objectifs ne donnent pas les même rendus à toutes les ouvertures. En général on aime bien ouvrir le diaphragme à des valeurs moyennes. Les extrêmes provoquent une perte de qualité. Peu à peu tu te rendras compte que certaines ouvertures sont mieux que d’autres, c’est ce que l’on appelle “le sweet spot”.

- Choisir le temps d’exposition afin de capter suffisamment de lumière pour obtenir une image bien exposée (par rapport à l'ouverture choisie). Attention à ne pas choisir un temps d’exposition trop lent, le risque de bouger est alors important. 

- Choisir les ISO. Toujours tenter de régler les ISO le plus bas possible (100 ISO), car si les ISO sont trop hauts, il y aura beaucoup de bruit sur ta photo.

Imaginons qu'a une ouverture donnée, ton image soit sous-exposée. Changer l'ouverture ne me semble pas être une bonne idée car toute l'esthétique peut être changée, il vaudrait mieux alors augmenter le temps d'exposition. En ouvrant plus longtemps, tu obtiendra une image bien exposée.
Que se passe-t'il si tu ne peux pas ouvrir plus longtemps (car tu n'as pas de trépied ou autre chose) alors, tu commence à envisager d'augmenter les ISO.

Il y a, bien sûr beaucoup de contre exemple, notamment celui que tu donne sur les oiseaux, pour tout ce qui bouge vite. Bien que l'ouverture reste importante, c'est la vitesse d'obturation qui est primordiale et peut-être alors qu'il faudra adapter l'ouverture et les ISO par rapport à la vitesse que tu souhaite.

Comme tu vois, c'est toujours une question de compromis entre ces 3 réglages. Ce modus operandi peut déjà te donner une indication avant que tu ais saisi toutes les nuances et que tu te les approprie. 

Cordialement,
so|ex

"Quand on me contrarie, on éveille mon attention, non pas ma colère." Montaigne

Photographe inconnu

Message supprimé

solex de Miélan
solex - Le 19/07/2013
"IJK" a dit :

Cool.

Maintenant, pour aider un(e) novice, je lui dirai "demande à Solex"

Langue

"Quand on me contrarie, on éveille mon attention, non pas ma colère." Montaigne

Djali de Sartrouville
Djali - Le 19/07/2013

Wahoo, merci pour vos réponses ! Mention spéciale pour @solex, je vais chercher une feuille et un stylo et je reviens noter tout ça !  

@IJK : Pour la vitesse, je ne sais pas ce que j'avais fait mais en effet, en relisant mes notes, j'avais bien écrit figé = rapide. 
Pour ce qui est de la métaphore du robinet, j'avais déjà vu ça sur internet je crois… Mais alors les ISO, dans ce robinet, c'est quoi ?  
Merci  Grand sourire

@solex : Pour l'ouverture, je ne devais pas être très concentrée puisque mes notes se contredisent entre elles. Merci pour la rectification !
Et pour le reste, je crois que j'ai compris… C'est plus simple comme ça ! Merci merci merci !   Bisou
Mais donc les ISO, pour le moment j'y touche pas… ? Je crois que dans certains modes on peut les mettre en Auto et ne régler que le reste, c'est peut-être le mieux pour le moment non ?   Pense
J'avais vu dans mon bouquin qu'ils disaient de changer les ISO en fonction de la luminosité (de mémoire, entre 100 et 400 pour une forte luminosité, et on augmentait quand il faisait plus sombre…). J'ai bon ? Je prends en compte ou pour l'instant j'oublie ?  

En tout cas mille merci, vous êtes géniaux tous  Pouce

Corps rompu à la nuit, je liquide mes innocences : il est trop tard pour être sage...
MissTic

Photographe inconnu

Message supprimé

solex de Miélan
solex - Le 19/07/2013
"Djali" a dit :

J'avais vu dans mon bouquin qu'ils disaient de changer les ISO en fonction de la luminosité (de mémoire, entre 100 et 400 pour une forte luminosité, et on augmentait quand il faisait plus sombre…). J'ai bon ? Je prends en compte ou pour l'instant j'oublie ?  

C'est vrai dans l'absolu. Mais il ne faut monter les ISO que quand tu vois qu'adapter le temps d'exposition ne suffit plus (dans la fourchette des ouvertures que tu veux utiliser). Alors, tu montes les ISO comme l'indique ton livre. Tu notera qu'en montant les ISO, tout d'un coup tu pourra diminuer le temps d'exposition. Ce qu'il ne faut pas faire, c'est augmenter systématiquement tes ISO sous prétexte qu'il y a des nuages. En tout cas, ce n'est pas le premier réglage qu'il faut paramétrer. 

Je suis content si j'ai pu t'être utile.

Cordialement,
so|ex

"Quand on me contrarie, on éveille mon attention, non pas ma colère." Montaigne

Djali de Sartrouville
Djali - Le 19/07/2013

@IJK : L'idée du buvard, ça me va ! Je note  Grand sourire
Etant donné que je désespérais de comprendre quoi que ce soit à tout ça (quoi que j'aurais encore tout plein de questions à poser, je les espace un peu dans ma grande miséricorde ! ), et qu'en plus c'est fait gentiment, il n'en faut pas moins pour m'enthousiasmer  Wah

@solex : c'est noté, merci beaucoup !  

Si j'ai d'autres questions je reviens au galop ! Je vais déjà faire quelques essais avec ce que vous m'avez dit !

Corps rompu à la nuit, je liquide mes innocences : il est trop tard pour être sage...
MissTic

Yom73 de Les Lilas
Yom73 - Le 20/07/2013

Moi je suis feignant, je te fais juste un copier / coller d'un post que j'avais fait il y a quelques temps.

"En fait, pour que ton exposition soit correcte, il faut qu'une certaine quantité de lumière atteigne le capteur. Evidemment, si c'est en extérieur par grand beau temps, ça va plus vite qu'en intérieur à la lueur d'une bougie.

Ensuite chacun des 3 paramètres va influer sur la quantité de lumière reçue.
Plus le temps de pose est rapide et moins il y a de lumière qui a le temps de toucher le capteur (et inversement). 
De même, plus l'ouverture de ton objectif est grande (f petit) et plus il y a de lumière qui peut rentrer.
Enfin, plus la sensibilité du capteur est élevée et moins il est nécessaire de laisser rentrer de lumière.

Maintenant plus technique !
Chaque fois que tu multiplie par 2 le temps de pose, tu doubles la quantité de lumière qui atteint le capteur.
A chaque fois que tu multiplies par 2 la sensibilité, tu as besoin de 2 fois moins de lumière pour donner la même exposition.
Plus compliqué, à chaque fois que tu fermes ton diaphragme d'un stop, tu divises pas 2 la quantité de lumière qui peut rentrer. Je dis que c'est plus compliqué car, comme ton diaphragme est circulaire, ce n'est pas un coeff. 2 mais racine de 2. A f5, 6 par exemple, tu laisses passer 2 fois moins de lumière qu'à f4 (4 x 1, 414 = 5, 6).
Les stops entiers, ce qui correspondent à un doublement de la quantité de lumière, sont à connaître par coeur :
1 - 1, 4 - 2 - 2, 8 - 4 - 5, 6 - 8 - 11 - 16 - etc.

Une fois que tu as compris ça, tu peut faire toutes les combinaisons que tu veux.

Si tu te rends compte qu'à 1/250 c'est pas assez rapide pour arrêter ton chien en plein mouvement, tu peux monter à 1/500s. Dans ce cas, tu laisseras entrer la lumière 2 fois moins longtemps. Il va donc falloir soit doubler la sensibilité en passant de 200 à 400iso, soit augmenter ton ouverture en passant de 5, 6 à 4 par exemple."

Djali de Sartrouville
Djali - Le 20/07/2013 (modifié il y a 9 années, 4 mois)

Je vais user de ce qui me reste de mes cours de maths de cette année pour essayer de comprendre tout ça et je reviens ! Merci pour tes précisions  Pouce

EDIT : Je suis très très très courageuse en temps normal, mais ce n'est pas pour rien que j'ai arrêté les sciences et les maths. Tous ces calculs là, c'est obligé ?  Pleure

Corps rompu à la nuit, je liquide mes innocences : il est trop tard pour être sage...
MissTic

Yom73 de Les Lilas
Yom73 - Le 20/07/2013

C'est facile, c'est juste mal expliqué !

Après il faudra qu'on te parle des IL (ou stops)…

Bon d'accord je m'y colle.

C'est un terme  qui reviendra toujours en photo.
Un IL c'est une unité de l'indice de luminosité. C'est ce que tu vois dans ton viseur sur la petite échelle qui va généralement de -3 à +3.
Normalement, si ta photo est correctement exposée, le curseur est en plein milieu sur le 0. A -1IL ta photo est un peu sous-exposée, à +1IL est est un peu surexposée.

Si les autres paramètres sont constants, si tu doubles ton temps de pose (1/100 au lieu de 1/200 par exemple), tu vas augmenter l'exposition de… 1 IL.
Et si tu la divises par 2 le temps de pose, tu va la baisser de 1 IL.

Si tu doubles la sensibilité, tu augmentes de 1IL.
Si tu divises par 2 la sensibilité, tu baisses de 1IL.

Si tu doubles l'ouverture, tu passes de 5, 5 à 4 par exemple, tu augmentes de 1IL et inversement.

Ce qui résulte de tout ça, c'est qu'il y a de multiples combinaisons qui donnent une bonne expo. Il faut juste choisir la bonne.

1/200 - f5, 6 - 400iso
ou
1/400 - f4 - 400iso (-1 vitesse, +1 ouverture, 0 sensibilité => Total 0)
ou
1/100 - f4 - 100iso (+1 vitesse, +1 ouverture, -2 sensibilité => Total 0)
ou
1/1600 - f2, 8 - 800iso (-3 vitesse, +2 ouverture, +1 sensibilité => Total 0)
ou
1/13 - f11 - 100iso (+4 vitesse, -2 ouverture, -2 sensibilité => Total 0)
etc…

Tout ça donne la même exposition.

Mais si tu veux arrêter un oiseau en plein vol tu prendras un réglage à 1/1600 par exemple.
Alors que si c'est un paysage sur trépied, tu prendras celui à f11 pour avoir une grande profondeur de champ et 100iso pour une qualité max, la vitesse tu t'en moques.

Bon il faut le lire plusieurs fois mais je suis sûr que tu vas comprendre.

Bon courage !

Djali de Sartrouville
Djali - Le 20/07/2013

Je relirai tout ça demain à tête reposée et je reviendrai dire si c'est clair ou pas !  
Merci beaucoup en tout cas, votre aide me fait plaisir, je me sens moins seule  Bisou

Corps rompu à la nuit, je liquide mes innocences : il est trop tard pour être sage...
MissTic

Yom73 de Les Lilas
Yom73 - Le 20/07/2013

Je vais prendre un exemple plus concret, après je vais me coucher.

Tu veux prendre ton oiseau en plein vol.
Tu as donc besoin d'une vitesse rapide, par exemple 1/1000s. Le temps d'exposition étant très court, il va falloir compenser avec les 2 autres paramètres.
Tu vas ouvrir ton objectif à fond, probablement f5, 6 sur un objectif pas trop cher. T'aimerais bien ouvrir plus mais c'est pas possible.
Il ne te reste plus qu'à monter en sensibilité pour avoir la bonne exposition. C'est ta seule possibilité pour garder ta vitesse à 1/1000s.
Sinon tu acceptes de baisser la vitesse mais l'oiseau risque d'être flou.

A l'usage tu verras que les choix ne sont pas si nombreux. Tu es vite limité par les performances de ton matériel.
C'est pas pour rien que tout le monde veux un boitier qui monte sans problème à 12800iso (3000€) et un zoom pro genre 70-200 f2, 8 (2000€).

photographix de Lambesc
photographix - Le 20/07/2013

Bonjour Djali,
Ce fil est très copieux aussi je n'en ai pas lu toutes les interventions.
Il faut que tu comprennes bien que les paramètres de mesure d'exposition ne sont pas indépendants mais interagissent entre eux (notion d'indice de luminance les fameux IL). L'image formée par ton objectif correspond à un certain "flux lumineux" dont le débit est réglé par l'ouverture du diaphragme. Malheureusement ce diaphragme agit aussi sur la profondeur de champ (comme la focale de l'objectif et la distance objectif/sujet). Donc, à cause de ces liens physiques, la prise de vue devra faire l'objet de compromis dans les réglages (par exemple la recherche d'un fond flou en portrait nécessitant une ouverture maximale du diaphragme incompatible avec une grande profondeur de champ pour un portrait). De même la réduction du flux lumineux à cause d'une ouverture insuffisante du diaphragme (18-55mm à f :5.6 par exemple) ou d'une grande vitesse d'obturateur réclamée par l'utilisation d'un téléobjectif (photos sportives ou animalière), devra être compensée par une montée en sensibilité ISO du capteur numérique (s'il le peut sans dégradation du cliché !).
Ceci est la difficulté technique de la photographie et les possibilités du matériel (selon budget) fait la différence en repoussant les limites du possible ou non.
cordialement
Photographix

Matériel : Samsung GX20 (clone du Pentax K20D)+ Tamron 28-75mmf :2.8+Tamron 90mm macro f :2.8+18-55mm Samsung+Flash 360FGZ Pentax+diffuseur
Nikon D200+Tamron 17-50mm f :2.8+70-300mm+MicroNikkor 60mm f :2.8D+Nikkor 28-70mm+Nikkor 50mmAF f :1.8+ Flah SB24+Flash SB800

Djali de Sartrouville
Djali - Le 20/07/2013

J'ai compris, @Yom73 ! Merci merci merci !  
Je vais jouer un peu avec tout ça cet après-midi, je vous montrerai le résultat (si il y a quelque chose de montrable héhé).

Merci beaucoup @photographix !
Ca commence enfin à devenir un peu plus clair  Grand sourire

Corps rompu à la nuit, je liquide mes innocences : il est trop tard pour être sage...
MissTic

Djali de Sartrouville
Djali - Le 20/07/2013

Ok, je commence à comprendre !  

Téhière

Téhière

APN : Canon EOS 600DVitesse : 1/13Ouverture : ƒ/4.5Sensibilité : 100 ISOFocale : 28.0 mmFlash : oui | L'auteur n'autorise pas les retouches pour cette photo.

téhière2

téhière2

APN : Canon EOS 600DVitesse : 1/160Ouverture : ƒ/4.5Sensibilité : 100 ISOFocale : 28.0 mmFlash : oui | L'auteur n'autorise pas les retouches pour cette photo.

Corps rompu à la nuit, je liquide mes innocences : il est trop tard pour être sage...
MissTic

SuShY** de Épernon, France, modérateur
SuShY** – modérateur - Le 20/07/2013

En effet, tu commences à comprendre.
Plus sérieusement c'est avec ce type d'exercices et le fait de varier ses réglages pour trouver le bon qu'on progresse.
Bonne continuation.

Apprendre et progresser ensemble, c'est évidement sur Pose Partage !
http://alexbook.fr/
http://www.flickr.com/photos/alexbook_fr/

Djali de Sartrouville
Djali - Le 20/07/2013

Y'a plus qu'à m'entraîner maintenant ! Merci Grand sourire

Corps rompu à la nuit, je liquide mes innocences : il est trop tard pour être sage...
MissTic

Participer à cette discussion