Première expérience pour couvrir un mariage

Première expérience pour couvrir un mariage est un fil de discussion ouvert le 9 mars 2016 à 20h50 par catman, dans la rubrique Vos trucs et astuces du forum photo Pose partage. Dernier message par TiteC54 il y a 2 années, 7 mois.

catman
catman - Le 09/03/2016 (modifié il y a 3 années, 3 mois)

Bonsoir à tous ceux qui passent par là

Voilà, je suis demandée pour un mariage au mois d'août et plusieurs questions se posent à moi qui n'en ai jamais fait. 
Apparemment les futurs mariés sont short au niveau budget. Au départ ils se sont renseignés auprès de pro juste pour des photos de couple et de groupe. Mon frère leur a parlé de moi et finalement ils ont l'air intéressés. 
J'ai dit oui ! Argh
Questions qui me viennent en vrac : est-ce que 2 objectifs vont suffire ? j'ai un Nikon D7100 et 1 objo 18-15mm (kit) + 50 mm f1.8, un flash cobra, un trépied…et c'est tout. Pas de réflecteur, pas d'assistant

Est suffisant ou faut-il investir dans autre chose ?  

Ensuite, concernant la prestation, les tarifs ? je me dis que comme c'est le premier et que je ne suis pas sûre du boulot rendu je casse complètement les tarifs (300€ pour photo couple+ groupe, 500€ en rajoutant la mairie et le vin d'honneur, 700€ pour la totale depuis les préparatifs). Avec ça, il y a fourniture d'un album d'une 20 aine de photos plus le CD de toutes les photos. D'un autre côté, c'est un peu donnant donnant puisque leurs photos pourraient me servir de book si je persiste.

J'aurai un peu besoin de vos retours d'expérience…et aussi peut être que vous me rassuriez parce que la pression monte doucement mais sûrement Argh

Merci d'avance pour vos réponse

JP5962 de Lille, France
JP5962 - Le 10/03/2016 (modifié il y a 3 années, 3 mois)

Bonjour @catman
Je ne fais pas ce genre de photo du tout, je ne te serais pas d'un grande aide…
Mais 2 choses :
Premièrement,   ton zoom c'est le 18-105 ? Il manque un zéro je crois. Clin oeil
Et deuxièmement, fait des essaies à la mairie (et dans l’église) ou aura lieu le mariage. Tu pourras repéré les lieux et tester ton matériel.
Pour le reste, je passe la main ! Clin oeil

Mes avis n'engagent que le moi de l'instant et non l'émoi suivant ...

manud59 de Saint-Jean-de-Chevelu, France
manud59 - Le 10/03/2016 (modifié il y a 3 années, 3 mois)

J'ai eut une expérience il y a deux ans de ça,
je m'étais assuré de pas "voler" de clients à un pro, les futurs mariés n'avait vraiment pas le budget pour.

Pour le materiel, il devrait faire l'affaire, l'important c'est surtout un bon cobra. 
Comme le dit @JP5962 un bon repérage avant ça aidera, entraine toi à shooter dans des conditions de lumière faible.
De mémoire, à l'église j'ai utilisé principalement mon 70-200 sauf pour les alliances et bizarrement en monde P que je n'utilise jamais, en effet en fonction de la focale utilisée l'APN me fixait toujours une bonne vitesse, je n'ai eut aucun flou de bougé.
En point important, connaitre un minium les mariées, leur thème de prédilection (Moi c'était Rock & Roll  Langue) et bien préparer les RDV avant le jour J.

C'est léger mais un début…

http://www.visiondephotographe.eu/

A-lexis
A-lexis - Le 11/03/2016

Premier conseil : Évite de foirer l'un des plus beaux jours de leur vie !
Deuxième conseil : Prend tes images en RAW

Pour la prise de vue et les photos de groupe évite de placer les mariés face au soleil, les yeux plissés sur toutes les images ça ne le fait pas trop.
Fait gaffe de ne pas cramer la robe blanche de la mariée et si tu n'es pas sur de toi évite les conditions difficiles si personnes ne t'en demande (jouer avec les arbres et je ne sais quel jeu d'ombre)

Je dis cela car j'ai été chez une amie il y a peu. Le "photographe" a pris les images en jpg, il a massacré le post-traitement, toutes les images sont faites avec le soleil dans les yeux du couple et du groupe. Autant dire que le type n'a jamais vu son argent et qu'il s'est fait une sacrée réputation dans ma région

A-lexis - Mon site perso: http://snowmountains.weebly.com

yannpl7 de IDF, France
yannpl7 - Le 14/04/2016

Bonjour à tous
Voici mes conseils :
1-> Shoot en RAW  Coût : 0€
2-> Tu dois avoir un 18-55, cela risque d'être short si tu veux te faire discret, je te conseil de louer un 70-200 stabilisé et en série L serait un +.  Coût 40€/week-end
3-> Une deuxième batterie (Obligatoire), même une compatible le temps de recharger la premère. Coût : 20€
4-> Prévoir plusieurs bonne cartes mémoire (1 pour chaque étape idéalement) au cas où celle ci tomberai en panne tu ne perdrais pas tout. Coût : 40€
5-> Pas de réflecteur mais un diffuseur pour ton flash peut s'avérer utile. Coût : 10€
6-> Fais un contrat avec les mariés. Coût : 0€
7-> Quand tu photographies la mariée n'oublies pas de surexposer, ça serrai dommage d'avoir une mariée avec une robe grise. Voir également l'exposition à droite… Coût : 0€
8-> Tu ne fourni pas toutes les photos (sinon il prendrait un invité pour faire les photos) mais uniquement les meilleurs que tu auras passées en post-traitement. Coût : 0€
9-> Tu t'engages a leur fournir des images de qualité et pour cela il faut que tu calibres ton écran affin de travailler sur les vraies couleurs, surtout s'il y a de l'impression derrière. Pour cela il faut que tu loue une sonde de calibration style spyder5. Coût : 15€/j
10-> Fournit les photos en 2 ou 3 qualités différentes (ou avec une variante NB) histoire qu'il puisse les faire développer HD ou les mettre sur facedebook LD.
11-> Proposes au invité d'acheter le DVD des photos, ça te ferra une source de revenu complémentaire. Gain 10-15€/DVD

Enjoy !

C3X

ArtKhane
ArtKhane - Le 14/04/2016 (modifié il y a 3 années, 2 mois)

Perso je trouve tes tarifs un peu élevés pour une première fois, j'ai couvert un mariage l'été dernier pour la sœur d'un collègue de boulot,  elle n'avait pas prévue un gros budget pour les photos et si ce n'étai pas moi qui m'en occupé elle se serait contenté des photos des invités  alors j'ai accepter. Comme dis avant flash cobra obligatoire ou optiques à très grandes ouvertures,  cartes mémoires et un ordi dans la voiture pour faire des copies de temps en temps par sécurité, shooter en raw et quelques batteries pleines. En ce qui me concerne j'avais deux boitiers avec un 10.20 mm génial pour la sortie de la mairie et un 28.75 f2.8 pour presque tout le mariage et un 100mm f2.8 pour les portraits et pour prendre en photos certains détails comme les coutures de la robe etc. Tu peux t'en sortir avec un boitier mais tu va manquer de réactivité. Et comme dit plus haut faire du repérage avant le mariage est très important.

Prend le temps de vivre et d'apprécier tu verras le temps et précieux, on finira tous aux cieux.

Giemme de La Chapelle-Basse-Mer, France
Giemme - Le 14/04/2016 (modifié il y a 3 années, 2 mois)

Je peux te parler de ma petite expérience  : Il y a un an, j'ai couvert un mariage par l’intermédiaire d'une association caritative, histoire de me faire la main tout en faisant ma BA. J'ai pris en raw, évidemment, et j'ai passé en pt à retoucher et constituer un album virtuel presque autant de temps que sur place.

Question matériel je me suis servi principalement d'un nikon D90 avec un objectif 18-105 et d'un nikon D80 avec un objectif 70_210 macro. Ce n'est pas obligatoire de disposer de 2 boitiers mais ça évite le changement d'objectif. Question encombrement il faut essayer de s'alléger  : J'avais juste 1 appareil sur chaque épaule et un petit sac à dos avec quelques babioles telles que batteries, cartes mémoires, flash cobra + 1 jeu de piles supplémentaires et un objectif 35-70mm macro. Le reste du matériel, dont un trépied qui ne m'a pas servi, dans la voiture.

Tout d'abord j'ai pris des photos des invités, certaines sur le vif avant de me montrer, puis des mariés, arrivés séparément.
Juste avant que les mariés entrent dans la mairie j'ai pu obtenir d'aller reconnaître à l'intérieur ( je n'avais pu repérer que l'extérieur) pour faire baisser les stores de baies vitrées qui auraient fait contrejour pour les photos. Je me suis placé à ce qui m'a paru être la meilleure place  : derrière le maire (ou son adjoint) et à la fin de l'office il a fallu que je demande gentiment mais fermement que personne ne se mette dans le champs. Il faut se dire une chose  : Tu es la photographe. J'ai fait une 1ère erreur  : Préoccupé par le fait de ne pas cramer les hautes lumières occasionnées par les baies vitrées, je n'ai pas fait attention que la plupart des fleurs dans les pots étaient encore entourées de plastique  ! Heureusement que j'avais pris beaucoup de photos  !

J'ai fait des poses « officielles » des mariés et de leurs familles et là, 2ème erreur  : Je ne connaissais pas les personnes présentes et je me suis aperçu, au moment du pt que la femme qui tournait la tête sur la meilleure photo posée était la mère du marié. J'ai pris aussi des scènes sur le vif  : Par exemple la mariée retirant des confettis qui s'étaient glissés dans sa robe.

Ensuite, direction l'église distante de 50 mètre, je n'avais pas repéré de décor intéressant au passage, donc je n'ai pris que le départ et l'arrivée à l'église qu'il m'avait été impossible de repérer au préalable pour cause de porte fermée. Maison du bon dieu fermée au public.

Donc je suis rentré pour faire un repérage rapide et des essais de flash cobra en direction de l'entrée. J'avais beaucoup lu sur le net et dans des revues que le principal écueil était le contrejour occasionné par la porte ouverte de l'église sombre. Il fallait aussi que je fasse attention au fait que la mariée portait des lunettes qui risquaient de faire reflet. Je m'en suis bien tiré mais au pt je me suis aperçu de ma 3ème erreur  : j'étais tellement fixé sur le contrejour de l'entrée de l'église que j'avais complètement zappé la grosse croix verte lumineuse d'une pharmacie qu'on voyait par cette ouverture. Je ne te dis pas le travail de fourmi en pt pour faire disparaître cette croix  !

En ce qui concerne les objectifs utilisés  : principalement le 18-105, (je n'ai pas osé utiliser mon 50mm f/1.8 pour l'entrée de l'église à cause de l'AF manuel) le 70-210 pour quelques photos de loin et le 35-70mm macro pour les alliances. Le flash cobra à l'entrée de l'église.

Question pdv je me suis fait peu plaisir sur 2 photos  : Une photo prise sur le vif de la mariée à la sortie de l'église relevant sa robe et regardant ses pieds et un assemblage de 2 photos qui a pour résultat de montrer les mariés et leurs enfants (ben oui, ils n'avaient pas attendu !) les yeux fermés semblant dormir pendant que le curé faisait son discourt. Bien sur je suis obligé de respecter le droit à l'image, mais qu'est-ce que j'aurais aimé poster cette photo dans la pdj  !

A la salle de réception ou je ne suis pas resté longtemps j'ai commis ma 4ème erreur, grossière celle là  : Des reflets de flash dans la baie vitrée  ! C'est vraiment très difficile à faire disparaître en pt  !

En conclusion c'est un véritable marathon ou il faut être réactif  ! Pas le droit à l'erreur. Il est bien sur indispensable de rencontrer les mariés avant pour savoir ce qu'ils attendent. La prochaine fois je ne ferais pas les mêmes erreurs (j'en ferais d'autres) et je serais plus directif. Pas évident non plus de se faire présenter tout le monde et de savoir qui est qui. En ce qui concerne le matériel, les appareils amateurs risquent de ne pas durer très longtemps en utilisation professionnelle intense. (J'ai pris 1500photos)

J'espère que je ne t'ai pas lassée par mon histoire, je te souhaite bonne chance et fais nous part de ton expérience (pourquoi pas un fil dédié)

Ce que la photographie reproduit à l'infini n'a lieu qu'une fois. (Heureusement peut-être ?)

catman
catman - Le 23/05/2016 (modifié il y a 3 années)

re-bonjour à tous et merci beaucoup pour vos retours, lien et précieux conseils,

Bon j'ai rencontré les mariés qui sont adorables. Le thème : la campagne et les vaches (papa est agriculteur !) Pour le tarif on est tombés d'accord pour des photos du couple, des groupes et de l'église pour 550€ (fourniture de 3 livres album et d'un CD).
Concernant les repérages, j'ai fait ce que j'ai pu. Le début se fera chez les mariés et l'endroit est plutôt buccolique. Par contre l'église était fermée aussi (le bon dieu ne reçoit que quand il veut  Grand sourire). Donc je vais peut être essayer dans d'autres églises du même type

Pour l'investissement, je ne pense pas me lancer dans l'achat d'un deuxième boîtier mais peut être voir avec un canon EOS 400D (je le connais pas vraiment bien mais bon…) Ce que je retiens pour le moment c'est que j'ai besoin d'une autre batterie et éventuellement d'un diffuseur pour le flash. Au niveau cartes, j'en ai deux de 32G. Ça devrait aller.

Pour les droits à l'images, je pensais leur faire signer un truc qui dit que je peux utiliser leurs images (ben oui quoi, faut bien que je me fasse un petit book et que je vous fasse partager !). D’ailleurs si vous avez une sorte de modèle, je suis preneuse.

Voilà, ça approche doucement. Je vous tiendrais au courant et pourquoi pas un petit fil dédié…Clin oeil

Giemme de La Chapelle-Basse-Mer, France
Giemme - Le 23/05/2016

Cette année j'ai refait des photos de mariage, en tant qu'invité cette fois-ci au mariage de ma nièce. Rien à voir par rapport à être le photographe officiel et j'ai eu un comportement d'invité : faire l'erreur de ne photographier que ma propre famille. J'ai réalisé que l'an dernier j'avais eu la chance de tomber sur une salle des mariages lumineuse, ce qui n'a pas été le cas cette fois-ci. Je n'ai pas osé utiliser mon 50mm f/1.8 à cause de sa map manuelle très délicate mais, beaucoup de petites mairies ayant une salle sombre, un objestif lumineux avec AF auto et un boitier pouvant monter en ISO sans bruit me paraissent indispensables. J'ai donc beaucoup de déchets dans les photos de la mairie mais j'ai pu finalement envoyer aux mariés une soixantaine de photos après, il est vrai, avoir passé un bon moment en pt.
De fait, chaque année je me retrouve à faire des photos de mariage et je me suis pris au jeu. J'envisage même, à l'avenir de me faire un petit complément de retraite avec ça.
Surtout, fais nous part de ton retour d'expérience.

Ce que la photographie reproduit à l'infini n'a lieu qu'une fois. (Heureusement peut-être ?)

TiteC54 de Reims, France
TiteC54 - Le 28/05/2016 (modifié il y a 3 années)

A l'époque où j'ai débuté la photographie, on m'avait proposé de couvrir un mariage.
J'ai dit NON. Je ne connaissais pas encore la technique, je connaissais à peine mon matériel, je n'avais que deux objectifs, bref, je ne m'en sentais pas capable et je ne l'étais pas.

Cette année, je me suis lancée, 4 ans après qu'on m'ait demandé cela.
Avec des gens que je ne connais pas, comme ça je ne photographierai pas que les gens que je connais, mais tout le monde.
J'ai aujourd'hui 2 boîtiers, et un parc optique suffisant pour ce genre d'événement (je ne te fais pas un étalage de matériel, tout est écrit dans mon profil ;-) ).
Et surtout, je me sens plus en confiance parce que je connais mieux mon matériel et mieux la photo. Mais ça reste une sacrée course un mariage.

J'ai fait celui d'une collègue en tant que second photographe l'an dernier, avant de faire LA photographe cette année.
Ça a été très pédagogique, j'ai fait des erreurs que je n'oublie pas. J'ai été prise de court quand les mariés sont sorti de l'église en plein soleil, mon flash activé mais avec les iso à 4000. On s'est fait rembarrer par le curé un peu susceptible. On a eu à faire aux invités enragés avec leur tablette et smartphone. Le soleil du mois d’Août a été très méchant avec la robe de la mariée. Bref, tant qu'on a pas fait un mariage, on peut pas savoir, donc je te souhaite bonne chance avant tout : tu peux lire le chasseur d'image il y a un dossier sur le reportage de mariage.

Maintenant, mes conseils :
- être muni d'un zoom "court" (moi c'est le 24 70" et d'un zoom "long" (70 200)
Sans grande focale tu vas gêner dans l'église si tu es tout le temps sous le nez du curé. Mieux vaut rester discrète et se mettre en retrait.
Tu pourras venir au front pendant l'échange des alliances, ou les signatures, en général il n'y a pas de soucis à ce moment là. C'est là que tu auras besoin d'une focale plus courte.

- te servir du flash en extérieur (en intérieur aussi mais évite à l'église)
Surtout en été ! Et en pleine après midi.
Pour éviter de cramer la robe tout en débouchant les ombres, tu fais une première mesure d'expo flash éteint. Une fois la vitesse, l'ouverture et la sensibilité réglés, tu allume le flash en TTL. Tu auras un rendu naturel, les ombre en moins, et une jolie étincelle dans les yeux des mariés.

- te mettre en iso auto
Je n'y avais pas pensé la première fois mais ça t'évite bien des photos ratée, notamment entre l'intérieur de l'église et la sortie. Faut se dépêcher et tu as généralement le droit à une prise, tout va trop vite pour que tu prennes le temps de tout réglé le moment venu.

- lister les photos de groupe avec les mariés
Ça te fera gagner du temps et éviter que les invités s'éparpillent partout pour aller boire du champagne. 

- te présenter au curé, au maire et t'imposer auprès des invités
Les présentations donnent toujours une meilleure image de la personne. Cela te donne l'avantage "d'exister", ils savent qui tu es, et ne se demanderont pas ce que tu fais là pendant les cérémonies. Tu es la pro, il faut te différencier des invités.
En parlant d'eux, ils peuvent facilement te manquer de respect involontairement : passer devant toi, te piquer la place dans les moments clés, etc.
Dis aux mariés que s'ils ont fait appel à toi, c'est toi qui a la priorité pour les photos. N'hésites pas à interpeller gentillement mais fermement les invités qui deviennent gênants. Pas plus tard que la semaine dernière, lors de l'arrivée de la pièce montée, je me suis crue dans une jungle au milieu de tigre affamé. Il a fallu que je reprenne une dame, qui, sans gêne, me passait devant ou passait son téléphone devant mon objectif… 

- te faire une liste des lieux et adresses, ainsi que numéros de téléphone utile
Ce serait bête de te perdre et de ne pouvoir prévenir personne !

Bon, j'aurais surement d'autre chose a dire, mais pour le moment rien ne me vient. Je t'en dirai peut être plus après le 4 juin, premier mariage de la saison pour moi. J'espère que ça t'aura aidé ;-)

Site : www.500-600.fr I Page : Justine Caballina Photographie I Fb : Justine Caballina I Mail : justine.caballina@gmail.com

Giemme de La Chapelle-Basse-Mer, France
Giemme - Le 28/05/2016

J'ai lu ton post avec intérêt @TiteC54. Quand tu as parlé de mettre en iso auto, j'ai jeté un coup d'oeil dans ta page pp et j'ai vu que tu as un nikon d750 qui doit très bien supporter la montée en sensibilité. Est-ce le cas de @catman ? Elle devra, en tous cas, devra bien connaitre les limites de son matériel sous peine de mauvaises surprises bruitées. Quand à ne pas mettre le flash dans l'église… Comme je l'ai exprimé plus haut dans ce fil, ça me paraît difficile de gérer le contrejour de la porte ouverte de l'église avec l'entrée des différents acteurs sans utiliser le flash (ou alors si tu as un truc, donne le…) Pour ma part j'avais déjà pris les photos avant que le curé demande gentiment de ne pas utiliser le flash.

Ce que la photographie reproduit à l'infini n'a lieu qu'une fois. (Heureusement peut-être ?)

TiteC54 de Reims, France
TiteC54 - Le 28/05/2016 (modifié il y a 3 années)

A l'époque j'avais le D600 et le D7100.
Aujourd'hui je possède le D750 et toujours le D7100, je n'ai pas renouvelé le petit boitier pour le moment.

Il est vrai qu'il faut faire attention avec l'iso auto, notamment avec un boitier plus classique supportant moins bien la montée en iso. Ayant eu à mes début le D5100, je dirais qu'il vaut mieux ne pas aller au delà des 3200/4000 isos, et c'est déjà pas mal. Il y a possibilité d'indiquer à l'appareil la limite à ne pas dépasser en iso auto. Le D7100 tolère les 5000 isos, mais ça dépend des tons de l'images. S'il y a beaucoup de tons sombres… c'est difficile de l'atténuer de façon propre.

Ensuite, le bruit se verra moins sur une image bien exposée, que sur un photo sous ex qu'on surexpose en post traitement. Il faut donc bien garder l'oeil sur le posemètre, ce qu'il m'arrive d'oublier encore assez régulièrement ;-)

Pour le flash, tu as raison, à l'entrée de l'église c'est presque inévitable sauf si on veut une silhouette.
Ensuite, pour le reste, tout dépend de l'église en question. Pour ma part, je préfère rester en lumière naturelle pendant la cérémonie, et n'utiliser le flash que dans les conditions exceptionnelles que sont l'entrée et la sortie de l'église, et les photos officielles :-)

Quant aux curés, il y en a de très sympathiques comme de très susceptibles. J'ai eu les deux ^^
Si les bienveillants sont assez tolérants, les plus grincheux demandent carrément aux photographes de cesser de déclencher.
Après tout est question de modération ; j'avais une collègue pas très discrète et on entendait le clic dans les passages calmes :-/
Sur les Canon le mode silencieux est efficace. Sur les Nikon non. Il faut savoir aussi écouter le sermont pour ne pas trop déranger.

Il y a deux jours j'ai couvert un concert et j'ai été franchement gênée par un pseudo photographe qui était resté bloqué sur le déclencheur comme s'il souhaitait faire du timelapse… J'ai plains le pauvre public a côté de lui. Pour un peu j'allais lui dire d'arrêter.

Site : www.500-600.fr I Page : Justine Caballina Photographie I Fb : Justine Caballina I Mail : justine.caballina@gmail.com

catman
catman - Le 01/06/2016 (modifié il y a 3 années)

merci beaucoup @TiteC54 pour ces conseils. En particulier l'histoire des iso auto je pense effectivement que c'est un réglage de moins qui me sera utile Pouce

TiteC54 de Reims, France
TiteC54 - Le 30/08/2016

Alors @catman, ce mariage ?
Comment t'en es tu sorti ?

Site : www.500-600.fr I Page : Justine Caballina Photographie I Fb : Justine Caballina I Mail : justine.caballina@gmail.com

catman
catman - Le 05/09/2016

Coucou à mes experts bienveillants :
donc voilà… c'est fait… j'ai dû perdre 3 kg d'eau ce jour : la chaleur d'abord puisqu'il faisait environs 35°c et en rajoutant le stress…
Je suis partie avec en poche mon boitier nikon d7100 et en objectifs le 18-105 3.5-5.6 de base et mon 50mm 1.8 
En vous décrivant la journée : d'abord à l'arrivée, la promise est en retard, faute à la coiffeuse. Le promis est là mais avec le fils qui sent que c'est pas comme d'hab et qui pleure à tout va en réclamant les bras de son père toutes les  2min. Heureusement les témoins sont là pour gérer un peu. Il me faut au moins 1/2 h pour me mettre dans le bain, prendre mes marques. Je profite de l'absence de la mariée pour faire qq essais lumière dans les coins que j'avais repéré à ma première visite. Enfin la mariée arrive et on commence. C'est un peu tendu jusqu'à ce qu'ils décident enfin de laisser les témoins embarquer le fils chez papi et mamie pour la sieste. J'ai compris après qu'ils auraient bien voulu des photos avec le petit mais c'était pas gérable il pleurait tout le temps !
Deuxième pb à gérer : l'heure et la lumière qui va avec : à 11h en août ça donne ça

couple ruisseau

couple ruisseau

L'auteur n'autorise pas les retouches pour cette photo.


J'ai essayé d'en faire un maximum à l'ombre pour limiter les dégâts

Ensuite, direction chez les parents pour les photos de groupes. J'avais retenu vos conseils et j'avais dit aux mariés de confier le job aux témoins pour la constitution des groupes. En fait ça c'est pas passé comme je l'imaginais (mais ça ne m'a pas trop surpris  Grand sourire). Du coup c'est les mariés qui hurlaient les noms des différents groupes puisque les témoins étaient occupés à je sais pas trop quoi. Il a fallu trouver un coin à l'ombre pour éviter les malaises de papis et mamies et ont s'est retrouvé dans le hangar à paille de la ferme familiale mais aussi essayer de me faire connaître en tant que photographe officiel puisque tout le reste de la famille est derrière soi, en train de capter l'instant avec moulte appareils et smartphones. J'avoue que là il faut donner de la voix, agiter les mains et dire  "ououh je suis là regardez moi ! " mais tout le monde n'a pas forcément le même niveau d'audition et d'attention…
Voilà donc le style de photos obtenus :

groupe

groupe

APN : NIKON D7100Vitesse : 1/50Ouverture : ƒ/5.6Focale : 22.0 mm | L'auteur n'autorise pas les retouches pour cette photo.

Prochaine étape : la mairie
là, autre pb de luminosité mais surtout d'espace pour pouvoir évoluer dans un espace sacrément restreint. Donc pas assez de recul pour mon 50mm, du coup pas assez d'ouverture. Je suis restée avec le 18-105 et je suis montée en iso…et je tombe dans le bruit ou le flou de bougé :

mariés mairie

mariés mairie

APN : NIKON D7100Vitesse : 1/30Ouverture : ƒ/5.0Focale : 50.0 mm | L'auteur n'autorise pas les retouches pour cette photo.

et  à l'église pareil : encore moins de lumière et je m'aperçois que vraiment, mon apn ne supporte pas trop bien la montée en iso. Il faut tout rattraper en PT… TiteC54 : j'avoue avoir zappé ton conseil sur les isos automatiques…mais dans le feu de l'action ! D'un autre côté, la cérémonie était assez longue donc j'ai  pu faire quelques réglages comme les iso et la bdb

passage d'anneau

passage d'anneau

APN : NIKON D7100Vitesse : 1/50Ouverture : ƒ/4.2Focale : 34.0 mm | L'auteur n'autorise pas les retouches pour cette photo.

Bref, une expérience qui pour l'instant me laisse un peu mitigée. Je suis heureusement tombée sur un couple adorable qui m'a fait entièrement confiance, sans avoir vu une photo de moi et que j'espère ne pas avoir déçu. J'ai essayé de garder l'esprit dans lequel c'est déroulé la journée, simple, sincère et conviviale.

Je pense ne pas avoir fait que de la daube. Il y a deux trois clichés quand même qui, je pense, leur correspondent bien. J'attends leur retour sur le livre qui devrait leur parvenir sous peu.

Au total : une journée de 7h, 700 clichés, 3 livres d'environs 80 prises, un cd, un accès site partagé : 550 €
J'ai pas fait trop dans l'artistique. J'ai juste essayer de pas foirer les prises.

Merci encore pour votre soutien

catman
catman - Le 05/09/2016 (modifié il y a 2 années, 9 mois)

Edit : je viens de recevoir leur message, ils ont reçus leurs albums et sont enchantés ! Ben, ça motive Grand sourire et finalement, c'est l'essentiel pour moi…même plein d'erreurs techniques, j'ai réussi apparemment à retranscrire l'émotion du momentClin oeil

Giemme de La Chapelle-Basse-Mer, France
Giemme - Le 05/09/2016

Tu dis que toi aussi tu as eu le choix entre risquer des photos bruitées ou des flous de bouger. Ça a été la cause principale de la mise au panier de la majorité de mes rejets.  La seule solution que je vois pour éviter ce problème est un zoom très cher à grande ouverture constante.

Ce que la photographie reproduit à l'infini n'a lieu qu'une fois. (Heureusement peut-être ?)

catman
catman - Le 05/09/2016 (modifié il y a 2 années, 9 mois)

oui, j'ai rejeté pas mal de photos en église à cause du bruit ou du flou…mais peut être que j'investirai dans un nouveau caillou à l'issue de la presta. Je pense que ça vaut le coup.
Dans mon cas, le curé n'a pas été un souci. Je me suis faite suffisamment discrète je pense puisque je n'ai utilisé aucun flash. Il en résulte pas mal de déchet mais l'essentiel était là quand même, même si ça demande beaucoup de boulot en PT

TiteC54 de Reims, France
TiteC54 - Le 07/09/2016 (modifié il y a 2 années, 9 mois)

Ma préférée sera celle du passage des alliances, c'est cool parce que on voit bien les 2 mariés et "le porteur de l'anneau" mdr.
Souvent il y a les témoins tout autour et le curé qui bénit les alliances alors les avoir juste tous les 3 je trouve ça sympa, le moment est bien saisi.

Sur la photo de couple, le fait que tu aies cadré le portique me gène un peu, sans doute parce que c'est centré. Je l'aurais peut être faites au 18 mm pour placer le couple sur un point chaud, et j'aurais du coup montré plus du mur. Pour le soleil, oui, c'est pénible, sois tu les mets à l'ombre sois tu sors le cobra, mais du coup, plus de vue lointaine. Attention à faire l'exposition pour la robe, qui crame TRES vite. La prochaine fois, pense à prendre une boite de kleenex pour essuyer la sueur, ça brillera moins ;-)

Le bruit je pense est ton principal soucis, bien que je n'ai pas vu le reportage entier. Je possède moi même le D7100, c'est clair qu'il faut bien illuminer le capteur pour que le bruit disparaisse. Si ta photo est sous-ex, c'est mort, son bruit est "grossier" et va apparaître vitesse grand V si tu corriges en PT (comparé au D750, même si on ne peut comparer les deux boîtiers).

Pour ma part, j'ai eu à faire à de très beaux mariages, mais le premier était CATASTROPHIQUE, et j'en suis ressortie frustrée.
J'hésite à partager mon expérience, parce que au final je sais que j'aurais pas du accepter de le couvrir. Tes mariés étaient bien sympathiques et c'est le principal, car au moins tu débutes avec un bon à priori. Alors que moi… j'ai manqué de confiance pour ceux qui sont arrivés par la suite. Grosse désillusion :-(

Site : www.500-600.fr I Page : Justine Caballina Photographie I Fb : Justine Caballina I Mail : justine.caballina@gmail.com

catman
catman - Le 07/09/2016 (modifié il y a 2 années, 9 mois)

@TiteC54 : merci pour ton analyse tout à fait adaptée à mon niveau. Ton retour est clair et m'aidera bien. Pour les iso, dans l'église, j'ai pas osé monter au-delà de 800. Je ne pensais pas effectivement que le PT ferai monter le bruit. Pour ce qui est de la prise centrée, je t'avoue que j'ai juste voulu capter un instant non posé, donc c'était précipité.
Ce que je retiens de cette expérience, c'est "bien mais peut mieux faire" (la devise de toute ma scolarité  Grand sourire). Mais pas du tout dégoûtée. Est-ce que tu as un site où je peux voir ce que tu fais, notamment en mariage ?

Participer à cette discussion